Les déclarations de l'étape 3

Les déclarations de l'étape 3
Par Eurosport

Le 18/04/2004 à 08:00Mis à jour

Quelques impressions recueillies lors de l'étape 3 du Rallye de Nouvelle Zélande, dimanche. Au programme : Märtin, Duval, Wilson (Ford), Sainz, Fréquelin (Citroën), Grönholm, Rovanperä, Provera (Peugeot)...

Mikko Hirvonen (Subaru) : "Je suis très heureux de mes progrès. Je pense avoir beacoup appris sur la façon d'utiliser la voiture dans ces conditions, et mon pilotage s'en est trouvé amélioré."

Marcus Grönholm (Peugeot, 2e à 5.9 sec) : "Cette épreuve a été extraordinaire, mais la chose la plus positive est que l'évolution de la 307WRC va maintenant dans le bon sens. Il y a encore quelques développements à faire, mais le travail constant de toute l'équipe sur cette nouvelle auto commence à payer. C'est notre meilleur rallye depuis le début de la saison et je voudrais remercier tous les membres du team pour leurs efforts. Nous ne sommes plus qu'à deux points du leader du Championnat Pilotes et le reste de la saison s'annonce plutôt bien !"

Harri Rovanperä (Peugeot, 5e à 2 min 23.7 sec) : "Je suis très heureux de ce que nous avons réalisé ici. Ca nous a réellement fait du bien d'être en tête lors de la première étape ! J'ai vraiment eu de bonnes sensations tout au long de ces trois jours. La chose la plus importante pour moi était de bien terminer cette épreuve et mon objectif clairement annoncé était de marquer des points pour Peugeot. Je suis serein pour la suite."

Corrado Provera (Peugeot Sport, directeur): "Nos Peugeot 307WRC ont toutes les deux mené la course à des moments divers. La morale de l'histoire est qu'un travail acharné est toujours payant ! Marcus aurait certainement pu gagner, et Harri a exactement rempli le contrat que nous lui avions fixé. Je suis très heureux d'annoncer qu'il restera avec nous pour toutes les prochaines manches sur terre. Attelons nous maintenant aux épreuve à venir !"

François Duval (Ford) : "Je ne m'attendais pas à faire le même genre des chronos que Carlos Sainz dans un rallye auquel je n'avais participé qu'une fois. Cela a été un bon week-end et j'ai fait beaucoup de progrès."

Malcolm Wilson (Ford BP, directeur) : "Certes, nous n'avons pas remporté le rallye, mais nous sommes toujours en tête des deux championnats. Markko a perdu un peu de temps vendredi, mais a effectué une belle remontée samedi. Après sa sortie de route, François, a heureusement pu ramener la voiture à l"assistance pour réparer les dégâts et finir, ce qui nous permet de marquer un point supplémentaire. Pour ses débuts, la Ford Focus WRC version 2004 s"est montrée aussi fiable et performante que nous l"espérions."

Sébastien Loeb (Citroën, 4e à 1 min 05.2 sec) : "Je termine à nouveau au pied du podium. Mais l'écart avec le vainqueur était quatre fois plus important l'an dernier, et j'ai la satisfaction d'avoir signé deux meilleurs temps. Après avoir "payé" le premier jour en balayant la route, je crois avoir bien roulé. C'est vrai, nous avons mis du temps à trouver les bons réglages, mais il faut bien voir qu'avec ce format d'épreuve, on a droit à deux interventions par jour seulement. Nous avons acquis un peu plus d'expérience sur ce terrain vraiment spécial, nous ne rentrons pas bredouille côté points. Au bout du compte, la satisfaction l'emporte..."

Guy Fréquelin (Citroën Sport, directeur) : "Le déroulement du rallye a montré, une nouvelle fois, l'importance d'avoir le bon 'set-up' dès le départ, et ce d'autant plus que le 'shakedown' réduit à deux heures laisse peu de temps pour travailler. Nous avons concédé du temps en début de course, et ensuite nous avons couru après le score. Nous allons maintenant analyser la façon dont nous avons joué la partie. Savoir si nous avons avancé les bonnes cartes au bon moment nous sera utile pour la suite... qui s'annonce tout aussi serrée ! "

0
0