Le film de l'étape 1 du Rallye de Nouvelle-Zélande

Le film de l'étape 1 du Rallye de Nouvelle-Zélande
Par Eurosport

Le 16/04/2004 à 09:45Mis à jour

La première étape de la 4e manche du mondial WRC a été marquée par les 4 scratches de Petter Solberg (Subaru Impreza) et le crash de Marcus Grönholm (Peugeot 307), qui sans cela aurait terminé en tête à la place du Norvégien. Jeudi, les Mitsubishi Lancer

Jeudi - Reconnaissances Etape 3 - 1er passage - 08.30 / 12.00

ES1 Manukau Super 1 (2.1 km) - LA TRANSITION PARFAITE

Sur cette distance symbolique, le vainqueur du Rallye du Mexique inaugure de belle manière sa nouvelle Ford Focus WRC 04 avec un scratch 0.4 sec plus rapide que Marcus Grönholm (Peugeot). François Duval, sur l'autre Focus officielle, est 3e à 0.5 sec.

Le baptême de la nouvelle Citroen est moins heureux puisque qu'un dysfonctionnement du système de départ automatique de la Xsara WRC relègue Carlos Sainz à 2.5 sec Sébastien Loeb, leader du championnat du monde, à 4.7 sec.

Résultat de l'ES1

ES2 Manukau Super 2 (2.1 km) - UN HOMME EN COLERE

En conférence de presse, Petter Solberg avait montré sa vive désaprobation sur les incessants changements de règlement du WRC. Le champion du monde de Subaru envoie un message tout aussi clair en prenant les commandes de l'épreuve avec un meilleur temps.

Le défi de Mitsubishi est toujours celui de la fiabilité. Les problèmes électriques survenus sur les Lancer de Gilles Panizzi et Kristian Sohlberg lors de l'ES1 les empêchent de partie : abandon du Français et du Suédois.

Résultat de l'ES2

Vendredi - Reconnaissances Etape 1 - 2e passage - 07.50 / 09.40

Parc assistance (A) - Paparoa : 09.40 (10 minutes)
Regroupement - Paparoa : 09.50 (10 minutes)

ES3 Wairere 1 (18.9 km) - PEUGEOT FAIT PRESSION

Petter Solberg (Subaru) débute cette vraie première journée de chronos comme il terminé la précédente : par un meilleur temps. Mais il doit cette fois le partager avec Marcus Grönholm (Peugeot), qui maintient la pression à la 2e place du général.

3e à 5.9 sec, Harri Rovanperä, sur l'autre Peugeot officielle, remonte de la 6e à la 3e place au général, à 7.7 sec, repoussant derrière lui les Ford Focus de Markko Martin et François Duval, ex-aequo à 11.1 sec.

Résultat de l'ES3

ES4 Cassidy (15.8 km) - STATU QUO

Le mercure grimpe dans un ciel lumineux et un air sec. Nouveau scratch de Solberg devant Rovanperä, à 2.2 sec. Pas de changement de positions pour le sept premiers de l'épreuve.

Résultat de l'ES4

ES5 Bull (31.7 km) - GRONHOLM AU POUVOIR

La longueur du parcours permet à Grönholm (Peugeot) de porter un assaut victorieux sur le leader Solberg. Le vainqueur du Rallye de Nouvelle-Zélande 2000, 01 et 02 est plus rapide de 5.6 sec et prend la tête pourt 2.0 sec.

Loeb poursuit sa remontée entamée le matin : 9e, puis 8e et là 6e, à 44.4 sec. Duval le plus gros perdant sur le secteur : le Belge, 2e au Mexique, lâche 23.1 sec et pointe à 40.7 sec au général.

Résultat de l'ES5

Flexi assistance (B) - Paparoa : 12.00 (20 minutes)
Regroupement - Paparoa : 12.20 (40 minutes)

ES6 Wairere 2 (18.9 km) - LEADER A LA RENVERSE

Lors du premier passage (ES3), Solberg et Gronholm ont réalisé le meilleur temps en 10 min 42.5 sec. La piste a gagné en rapidité puisque les 8 premiers, Rovanperä en tête (10 min 27.2 sec), battent cette marque. Le N.2 Finlandais du Lion signe là son premier scratch 2004.

Les cadors passent un peu plus vite partout, donc. Et Grönholm un peu trop puisque qu'un tonneau attend le double champion du monde dans le dernier tournant. Effet visuel garanti mais matériel limité. La perte de 39.2 sec le fait cependant descendre du 1er au 4e rang. "L'an dernier, on était passés à cet endroit sur deux roues", a confié son copilote, Timo Rautiainen. "J'avais dit à Marcus : 'un jour ça ne passera pas'. Aujourd'hui, ça n'est pas passé."

Résultat de l'ES6

ES7 Possum (Cassidy/Bull) (48.2 km) - ROVANPERA S'ENTETE

Toujours combattantes les 307 : Rovanperä remet ça devant Grönholm, à 3.3 sec. Les 11.6 sec que HR colle à Solberg le mettent à l'avant-poste, pour une seconde tout rond.

3e, Loeb reprend 12.6 sec à Duval et sa 5e en même temps.

Les Focus pas au mieux : Märtin à 17.2 sec et Duval à 21.2 sec.

Résultat de l'ES7

Flexi assistance (C) - Paparoa : 14.55 (20 minutes)

Regroupement - Paparoa : 15.15 (25 minutes)
Regroupement - Manukau : 18.30 (40 minutes)

ES8 Manukau Super 3 (2.1 km) - SOLBERG SOUFFLE LE SHOW

Cette super-spéciale est un terrain de jeu tout trouvé pour le spectaculaire Solberg (Subaru), qui reprend la tête à Rovanperä.

Résultat de l'ES8

ES9 Manukau Super 4 (2.1 km) - DUVAL POUR FINIR

Pas extrêmement significatif ce scratch, mais François Duval (Subaru) n'a pas de quoi bouder son plaisir car il l'a acquis pour 0.2 sec face à Petter Solberg (Subaru).

Résultat de l'ES9

Top 5 au général à l'issue de l'étape 1 : 1-Solberg (NOR/Subaru Impreza) en 1h 25 min 09.5 sec, 2-Rovanperä (FIN/Peugeot 307) +5.0 sec, 3-Grönholm (FIN/Peugeot 307) +31.0 sec, 4-Märtin (EST/Ford Focus) 31.2 sec, 5-Loeb (FRA/Citroën Xsara) +48.0 sec

0
0