Getty Images

Sans Neuville, Tanak en profite, Ogier et Loeb suivent

Sans Neuville, Tanak en profite, Ogier et Loeb suivent
Par AFP

Le 11/05/2019 à 23:49Mis à jour Le 11/05/2019 à 23:50

RALLYE DU CHILI - Après l'accident de Thierry Neuville (Hyundai), l'Estonien Ott Tänak (Toyota) a récupéré la tête au sortir de la deuxième journée. Le Français Sébastien Ogier le suit au classement.

L'Estonien Ott Tänak (Toyota), en tête depuis la deuxième spéciale, conservait confortablement devant le Français Sébastien Ogier (Citroën) les commandes du Rallye du Chili, 6e manche inédite du Championnat du monde (WRC), à l'issue de la journée de samedi. Avec encore quatre spéciales (soit 58,38 km chronométrés) au programme dimanche, 30 sec 3/10 séparaient les deux pilotes, mais le sextuple champion du monde répétait ne pas disposer d'une voiture lui permettant de rivaliser avec le véloce Estonien.

L'autre Français Sébastien Loeb (Hyundai) s'était hissé sur la troisième marche du podium provisoire à 5 sec 1/10 seulement d'Ogier et 35 sec 4/10 de Tänak, profitant d'une défaillance du Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota) dans la dernière spéciale (ES12).

Neuville, le gros accident

La journée a surtout été marquée par le très impressionnant accident du Belge Thierry Neuville (Hyundai) dans l'ES8: lui et son copilote Nicolas Gilsoul sont sortis indemnes ou presque d'un choc à haute vitesse sanctionné par pas moins de sept tonneaux !

De retour au parc d'assistance sur des béquilles quelques heures plus tard, après un passage à l'hôpital pour des examens de routine, Neuville, qui ne reprendra pas la route dimanche, ne déplorait que quelques points de suture à une jambe. Le pilote Hyundai devrait selon toute vraisemblance perdre sa place de leader du Championnat à l'issue du rallye mais il prendra part comme prévu à la prochaine manche au Portugal fin mai, en prévision de laquelle il entend être de retour derrière le volant pour des essais dès vendredi.

0
0