Ott Tänak (Hyundai) a crédibilisé sa candidature à la victoire sur le Rallye Arctique samedi en conservant le fauteuil de leader. Sébastien Ogier (Toyota), lui, a plombé la sienne. Le champion du monde en titre, et leader du championnat après sa victoire à Monte-Carlo fin janvier, est sorti du tracé à 200 mètres de la ligne d'arrivée, pour terminer sa course dans un tas de neige.
Il était alors 6e du classement général provisoire, à plus d'une minute de la tête de la course, talonné par le jeune suédois Oliver Solberg (Hyundai 2C Competition), solide pour ses débuts dans la catégorie reine. Ogier et Julien Ingrassia, son copilote, sont tout de même parvenus à sortir la voiture pour terminer l'étape, mais sont désormais loin derrière la tête de course.
Rallye Arctique
Tänak vainqueur, Rovanperä nouveau n°1 mondial
28/02/2021 À 12:47

Loubet abandonne

Devant, Ott Tänak comptait à l'arrivée de l'ES8 24 sec 1/10 d'avance sur Kalle Rovanperä (Toyota) et 25 sec 9/10 sur son coéquipier, le Belge Thierry Neuville. L'autre Français en compétition dans la catégorie reine, Pierre-Louis Loubet (Hyundai 2C Competition) - déjà victime d'une crevaison lui ayant fait perdre plusieurs minutes la veille - a dû abandonner pour le reste de la journée après un problème mécanique sur l'ES6.
Plus tôt dans la matinée, l'Italien Lorenzo Bertelli (M-Sport Ford) et son copilote Simone Scattolin ont aussi dû raccrocher pour la journée après s'être encastrés dans un mur de neige sur l'ES3, un accident sans gravité. Deux spéciales - 44,94 kilomètres au total - sont au programme de dimanche, dernière journée du Rallye Arctique, qui remplace le Rallye de Suède, annulé pour cause de pandémie.
Rallye Arctique
Tänak en tête à l'issue de la première journée, Ogier 9e
26/02/2021 À 18:43
Rallye Arctique
Au pays du père Noël, le prodige Rovanperä ne va pas faire de cadeau à Ogier
25/02/2021 À 09:45