Étape 1: le film

Étape 1: le film
Par Eurosport

Le 17/08/2007 à 17:05Mis à jour

En Allemagne, Loeb est chez lui. Mais Duval a fait le spectacle et crée la suprise. Il est leader au terme de l'étape 1, avec 1,3 sec d'avance. Grönholm et Hirvonen suivent, mais avec plus de 17 et 22 secondes de retard. Avec 8 spéciales au programme de

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2007

1- Grönholm (FIN/Ford) 75 pts; 2- Loeb (FRA/Citröen) 62 pts, 3- Hirvonen (FIN/Ford) 57 pts; 4- Solberg (NOR/Ford) 28 pts; 5- Sordo (ESP/Subaru) 28 pts

ETAPE 1: Vendredi. De Trêves à Trêves. 6 spéciales (128,60 km)

ES 1: Ruwertall - Fell 1 : 19,79 km : LOEB ANNONCE LA COULEUR

Pas de temps à perdre. Sébastien Loeb donne le ton en signant le scratch dans la spéciale d'ouverture et relègue d'entrée Grönholm à 10 secondes. Les Citroën sont 'les plus à l'aise sur l'asphalte. Alors que tous les ténors ont terminé cette première spéciale, Duval surgit pour signer le deuxième temps et prouve clairement sa capacité à venir jouer les trouble-fêtes. Grönholm a coincé: "Je n'étais pas vraiment confiant. Cela faisait longtemps que je n'avais pas piloté avec des gommes dures".

ES 2: Grafschaft - Veldenz : 23,04 km : LOEB CONTRÔLE

Loeb assure et se rassure. "Cela commencé bien mieux qu'en Finlande sourit-il. La voiture sous-vire légèrement mais rien de méchant. " En revanche, Atkinson (Subaru) qui a réalisé une belle première spéciale, en fait un peu trop. Bilan une sortie de route et huit minutes perdues. Gröholm retrouve le bon rythme et échoue à moins d'une seconde de Loeb, qui signe un 2e scratch. Duval signe le 3e temps et passe 2e du général.

ES 3: Schönes - Moselland : 21,47 km : DUVAL, LA MENACE

Duval est sur un nuage. Certes il profite de sa position de départ - lointaine- pour mieux appréhender tracé. Il signe le scratch devant Loeb pour 4 dixièmes. Le champion du monde assure. Citroën fait le plein en plaçant trois voitures aux trois premières places. Chez Subaru les performances sont de qualité et P.Solberg pointe au 5e rang du classement général à 8 secondes de Grönholm, 4.

Avant trois nouvelles spéciales programmées cet après-midi, les pilotes repassent par le parc d'assistance.

ES 4: Ruwertal - Fell : 19,79 km: HIRVONEN, PREMIERE

On attendait de nombreuses averses et les choix de pneus ont donc été compliqués. Mais l'humidité résiduelle a mis beaucoup de boue sur les trajectoires. La boue a ralenti les furieux, mais Hirvonen s'en est parfaitement tiré en signant le meilleur chrono. Duval a le pied lourd et prend la deuxième. Il se rapproche de Loeb au général. Grönholm passe Sordo et passe à la troisième place

ES 5: Grafschaft - Veldenz : 23,04 km: DUVAL PAIE SA TOURNEE

Atkinson et Sordo sont dans le rythme puisqu'ils ne concèdent respectivement que 1,2 sec et 1,8.

Duval est insatiable. Il signe le scratch sur l'ES 5 et revient à 1,7 sec de Loeb toujours leader. C'est chaud, très show !
Loeb : "Je termine la spéciale avec une roue avant cassée. je suis satisfait d'être dans une telle position cet après-midi. j'ai fait un mauvais choix de pneus en début d'après-midi, mais les gommes tendres se sont bien comportées lors de l'ES 5. Ca sera meilleur demain."

ES 6 : Schönes - Moselland : 21,47km. DUVAL, ET UN PATRON !

Une vraie bataille de furieux. Les Ford se portent à l'attaque dans cette ES6. C'est au tour d'Atkinson de lâcher les chevaux. L'Australien et sa Subaru signe le premier temps provisoire et relègue Hirvonen à 3,2 sec. Enorme surprise ! Duval auteur du deuxième temps dans l'ES 6 prend la tête du classement général en devançant Loeb de 1,7 sec.

Duval: " Je suis évidemment satisfait de ma journée. Ma position sur la route (ndlr: il partait loin derrière les leaders) n'était pas idéale. Demain est un autre jour. "

LE TOP 5 APRES L'ETAPE 1

1- Duval (Citroën Kronos), 2- Loeb (Citroën WRT), 3- Grönholm (FORD WRT), 4- Hirvonen (FORD WRT) 5- Gardemeister (Citroën-Astra)

0
0