Citroën Communication

Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 15/08/2008 à 23:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 1 du Rallye d'Allemagne, vendredi.

Sébastien Loeb (Citroën C4 WRT, leader) : "Les Finlandais se mettent à rouler vite sur asphalte ! J'ai vraiment attaqué fort, partout, tout le temps, et on lui met un dixième (dans l'ES5). Ce que Mikko [Hirvonen] a fait est très, très bien. Il a vraiment compris comment ça marche sur asphalte. Ça part pour une belle bagarre comme en Finlande. La boucle matinale était entièrement sèche. Le feeling avec la voiture a immédiatement été excellent. J'ai tout de suite pu attaquer fort. En optant pour des gommes tendres, je savais qu'il faudrait adapter mon pilotage et être vigilant, notamment lors des changements d'adhérence. Cela m'a aussi donné un surcroît de confiance que j'ai bien pu exploiter pour faire la différence. Sur du goudron sec, il n'est pas facile de creuser des écarts importants. Avoir 15.3 sec d'avance après trois spéciales était déjà appréciable. J'avais décidé (l'après-midi) de repartir dans la même configuration que ce matin et cela a payé. Le bilan de ce vendredi est donc positif même si 19.9 sec ce n'est pas encore suffisant pour gérer. Le feeling avec la voiture est excellent".

Dani Sordo (Citroën C4 WRT, 3e) : "J'ai progressivement repris mes marques sur l'asphalte. J'ai procédé à de petits ajustements entre les spéciales pour parfaire l'adaptation des réglages de ma voiture aux conditions rencontrées (suspensions plus fermes et pneus durs l'après-midi). Je recherche encore le meilleur feeling avec les gommes tendres et je sais où j'ai concédé du temps".

Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur) : "L'ensemble de l'équipe Citroën Sport a réalisé un superbe premier jour. Tout le monde faisait de nous les favoris, mais nous savions que ce ne serait pas aussi facile que cela. Sébastien [Loeb] et Daniel [Elena] ont confirmé que ce terrain est l'un de leurs préférés. Ils ont réalisé l'étape parfaite et se sont constitués une avance intéressante pour samedi. Dani [Sordo] et Marc [Marti] ont un peu tâtonné dans leurs réglages. Ils sont troisièmes avec de réelles chances d'améliorer leur position. Nous sommes cependant conscients que rien n'est encore fait. La journée de samedi est très longue et des surprises peuvent se produire".

Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT, 2e) : "J"ai eu un bon feeling toute la journée. J"ai été rapide d"entrée ce matin et le rythme était encore meilleur cet après-midi dans la deuxième boucle. Je ne pourrai pas attaquer beaucoup plus que je l"ai fait, mais je vais essayer de maintenir la pression sur Sébastien [Loeb]. Les spéciales étaient glissantes ce matin dans les portions les plus étroites et je ne crois pas avoir déjà placé ma voiture aussi souvent en dérive sur asphalte. Quand le revêtement est sec, les sensations sont excellentes avec la voiture. J"espère que je ressentirai la même chose samedi. Les routes seront rapides et les spéciales qui traverseront le terrain militaire de Baumholder seront délicates".

Jari-Matti Latvala (Ford Focus WRT, 5e) : "J'étais plus en confiance cet après-midi (il a durci ses réglages de suspension par rapport au matin). Figurer parmi les cinq premiers correspond à l'objectif que je m'étais fixé au départ. J'essayerai surtout de conserver cette place samedi car je sais qu'il me sera difficile de remonter sur ceux qui me précèdent. Les spéciales de Baumholder seront dures mais intéressantes. J'espère cependant qu'il ne pleuvra pas car elles sont beaucoup moins plaisantes sur le mouillé".

Sébastien Ogier (Citroën C2 PH, 22e, 2e en WRC Junior) : "Le bilan de cette première journée est satisfaisant. Les écarts restent restreints face à un pilote (Martin Prokop) expérimenté ici. Nous avons pu rivaliser, ce qui est bon signe. Nous avons roulé vite durant les quatre spéciales disputées sans pour autant prendre tous les risques. En effet, je ne perds pas de vue notre objectif qui est d'inscrire des points importants au championnat."

0
0