Ford WRT

Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 21/08/2010 à 10:36Mis à jour Le 23/08/2010 à 08:56

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l'Etape 1 du Rallye d'Allemagne, vendredi.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, leader) : "C’était une journée comme je les aime ! Avec Dani nous avons repoussé tous nos adversaires à plus d’une minute, je crois que nous ne pouvions pas espérer mieux… Je n’ai été le plus rapide qu’une seule fois cet après-midi, mais c’est toujours un peu plus difficile au second tour, peut être car les autres pilotes ne reproduisent pas de petites erreurs du premier passage. De mon côté, je me suis fait piéger en calant dans une épingle. J’ai perdu deux ou trois secondes, rien de grave. Tout va bien et je vais aborder la deuxième journée sereinement."

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e) : "Nous avons cherché ce meilleur temps tout au long de la journée ! C’est bien d’être deuxième, c’est bien de n’être qu’à quelques secondes de Seb, mais ce n’est pas le plus important pour moi. Je suis satisfait d’avoir été dans le coup dans chaque ‘split’ de chaque spéciale. C’est cette constance que je recherche et je suis heureux d’y être parvenu aujourd’hui. Le bilan est totalement positif et je savoure ce moment, mais il ne faut pas s’enflammer. Les spéciales de demain n’ont rien à voir avec celles de la Moselle et il nous faudra affronter par deux fois le très long secteur de Panzerplatte."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 3e) : "Mon objectif en Allemagne était de finir parmi les cinq premiers. Je suis donc très heureux d’être encore mieux placé. J’éprouve un sentiment étrange en me retrouvant en position de podium dans un rallye asphalte. Notre voiture a progressé depuis le dernier rallye couru sur cette surface. Elle possède de nouveaux réglages au niveau du moteur et de la suspension et elle me parait plus stable. J’ai aussi beaucoup appris du pilotage asphalte en disputant les 24 Heures du Nürburgring. J’ai trouvé une meilleure façon de freiner et d’entrer dans les virages et mon style est devenu plus coulé et plus rapide. Il y a encore du travail à faire aussi bien sur le pilote que sur la voiture. Cependant, et bien que ce ne soit pas facile pour moi, j’ai éprouvé du plaisir."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 5e) : "Les routes étaient assez sales ce matin et j’ai eu du mal à prendre confiance en raison des changements d’adhérence. Mais peut-être étais-je aussi trop prudent ? J’ai perdu du temps, parfois dans les portions rapides mais aussi dans des parties lentes. Je manquais de consistance. Je vais devoir améliorer cela demain avant la longue spéciale qui se disputera dans le camp militaire."

Sébastien Ogier (Citroën Junior, 4e) : "C’était bien mieux cet après-midi. La voiture était parfaite et j’ai pu rouler vite. Il faut continuer sur cette voie. Accrocher un podium serait un excellent résultat pour notre premier Rallye d’Allemagne en WRC."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 8e) : "La priorité est de ne pas faire de faute. C’est l’objectif de ce rallye. Le rythme est très élevé pour les pilotes de pointe. Je suis là pour apprendre et progresser. Ce premier passage m’a permis de bien débuter le rallye et de m’habituer à l’usage du frein à main dans les nombreuses épingles. Je me sentais très bien dans la Citroën C4 WRC et j’ai pu rouler un peu plus vite sans prendre de risques. Demain, les spéciales sont très difficiles et encore nouvelles pour moi. Nous verrons comment cela se passera."

0
0