Ford WRT

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 22/08/2010 à 15:18Mis à jour Le 23/08/2010 à 08:52

Voici ce qu'ont déclaré les protagonistes à l'arrivée du Rallye d'Allemagne remportée par Sébastien Loeb (Citroën WRT), dimanche. Il devance Dani Sordo (Citroën WRT) et Sébastien Ogier (Citroën Junior)

Sébastien Loeb (Citroën WRT, vainqueur) : "C'est une très belle victoire pour moi en Allemagne. C'est la 8e d'affilée, c'est incroyable! C'est un rallye qui m'a toujours réussi. J'ai vraiment eu un bon feeling sur ce rallye. Je voulais vraiment cette victoire. Je n'ai pas envie de me faire battre ici et j'ai tout fait pour rester invaincu. Je suis vraiment content. Au championnat, on réalise également une très bonne opération. Je possède 58 points d'avance sur le deuxième (Ogier , ndlr), ce qui fait plus de deux victoires d'avance. C'est encourageant pour la suite sachant qu'il reste quatre rallyes. Ça sent bon."

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e) : "La course s’est jouée samedi, dans la spéciale de Panzerplatte. Dimanche nous n’avons rien à gagner et tout à perdre. Le doublé qui se profile serait une excellente opération pour Citroën dans le cadre du Championnat du Monde des Constructeurs. Je suis satisfait de ce rallye, mon premier avec Diego Vallejo dans le baquet de droite. Sébastien a été régulièrement un peu plus rapide que moi. Nous avons rivalisé le premier jour, mais c’est dans la plus longue spéciale qu’il a fait la différence. Quoi qu’il en soit, j’ai répondu aux attentes de l’équipe, qui creuse un peu plus l’écart au Championnat du Monde des Constructeurs."

Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur) : "Comme au Mexique, au Portugal et en Bulgarie, Citroën réalise le triplé. Nous n’avions pas d’autre objectif que la victoire sur ce rallye, mais c’est une sensation toujours aussi forte. Pour Citroën Racing, le fait que la C4 WRC rejoigne la Xsara au palmarès est un moment fort. Trente-deux succès en cinquante-deux rallyes… pour l’instant !"

Sébastien Ogier (Citroën Junior, 3e) : "C'est un super week-end. Ce n'était que mon 3e rallye sur asphalte et je signe mon premier podium. Ce n'est pas le type de rallye que je préfère, c'est donc important pour moi de marquer des points. Je voulais également être à l'arrivée pour engranger de l'expérience. L'an prochain, j'espère être en mesure de me battre avec les meilleurs."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 7e) : "J’ai manqué deux intersections et nous avons perdu beaucoup de temps. Je suis déçu d’avoir fait cette petite erreur ce matin qui nous coûte une place au classement général. Les journées de samedi et dimanche ont été bien plus intéressantes. Nous continuons à emmagasiner de l’expérience, c’est important."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 4e) : "Je suis très satisfait de ma performance. J'étais content de me battre pour le podium. C'est le rallye asphalte le plus difficile de la saison. J'avais un peu peur au départ mais c'est terminé. Après ma victoire en Finlande, tout s'est bien déroulé ce week-end. Ce rallye est le plus dur de tous ceux qui sont courus sur asphalte et je le redoutais un peu. Cela ne sera plus le cas la prochaine fois et cela m’encourage pour les deux rallyes qui restent à courir cette saison sur la même surface. Après ma victoire en Finlande et une bonne séance d’essais ici il y a une semaine, tout s’est bien mis en place ce week-end.."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, abandon - boite de vitesses) : "Après une longue ligne droite, j'ai freiné avant d'arriver à une jonction et rétrogradé mais la boite de vitesses est resté bloqué en 3e. (...) Je suis reparti en première pour finir les 9 km de la spéciale mais je me suis arrêté dans la liaison suivante. Pour ce rallye, je n'ai pas retrouvé la confiance que j'avais il y a deux ans, particulièrement dans les courbes rapides. J'ai commencé à m'améliorer samedi aprèd-midi mais j'ai eu mon problème de transmission. Je sens que je ne suis pas loin du rythme nécessaire mais c'est difficile de franchir le pas qui nous manque."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Nous sommes bien revenus, après la déception vécue lors de notre précédente course sur asphalte, en Bulgarie. Après sa victoire obtenue en Finlande Jari-Matti était détendu et il est positif pour lui et pour toute l’équipe qu’il se soit battu ici pour le podium."

0
0