Citroën Communication

"Pourtant, j'assurais..."

"Pourtant, j'assurais..."
Par Eurosport

Le 21/08/2011 à 10:21Mis à jour Le 21/08/2011 à 10:52

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l’étape 2 du Rallye d'Allemagne, samedi.

Sébastien Ogier (Citroën WRT, leader en 2 h 44 min 43.2 sec) : "Je ne vais pas faire la fête. Je ne suis pas heureux que mon coéquipier ait eu un problème. Mais il y a une justice. Ce qui s'est passé rappelle une fois de plus qu'un rallye n'est jamais gagné avant l'arrivée. L'essentiel est que Citroën soit toujours en bonne position de signer le doublé, nous n'aurons pas d'autre objectif que de terminer le travail dimanche."

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 2e à 1 min 11.3 sec) : "J'ai fait un tout-droit dans Panzerplatte (ES10), dans un carrefour où je savais qu'une échappatoire me permettrait de m'en sortir sans dommage en cas de freinage trop optimiste ! (sur la crevaison dans Panzerplatte 2 -ES14 qui lui a coûté 1 min 15 sec) Je ne sais pas d'où ça vient. Peut-être dans une ligne droite où il y avait une pierre... Pourtant, j'assurais..."

Henning Solberg (Ford M-Sport , 8e à 5 min 59.4 sec) : "Aujourd'hui, c'était difficile de maintenir les freins froids. Il nous reste encore à trouver la bonne technique de freinage."

Matthew Wilson (Ford Stobart, 12e à 8:56.4 sec) : "C'est s'est amélioré cet après-midi. A mi-parcours dans l'ES7, j'ai pris large et tape un arbuste. Dans Panzerplatte, sur une bosse, j'ai senti un clic mon dos et j'ai ressenti une douleur à la poitrine. Scott essayait de me demander si ça allait mais je n'arrivais pas à parler."

Mads Ostberg (Ford Stobart, 22e à 18 min 49.8 sec) : "Il s'est. passé tellement de choses, je ne sais pas par quoi commencer ! Nous avons relevé la hauteur de caisse l'après-midi car nous étions allé trop bas le matin. Panzerplatte 1 a été difficile car nous étions trop bas mais nous avons crevé dans Panzerplatte 2 (ES14). Hermeskell était bien : je l'avais appréciée l'an dernier. L'après-midi, certains passages sur la terre ont été piégeur. Nous avons encore crevé dans la 13, comme Jari-Matti [Latvala], et dans la 14, donc. Matthew nous a passés mais nous l'avons rattrapé à 8 km de la fin."

Pierre Campana (Mini FFSA, 20e à 17 min 01.8 sec) : "Encore une très importante journée pour moi. Je continue à accumuler de l'expérience, j'apprends énormément à chaque instant sur ce rallye d'Allemagne WRC. Je suis satisfait d'avoir couvert toutes les spéciales du jour, et d'avoir engrangé autant d'informations. Je suis vraiment content de mes performances et du feeling que j'ai au volant de la Mini. Nous avons été sérieux et constants ce matin, nous avons appris ces spéciales difficiles, et j'ai apprécié la manière dont nous les avons abordées cet après-midi. Bien sûr, je suis frustré de la conclusion de la journée et de notre position au classement, à cause de cette crevaison à l'arrière alors que nous étions dans un bon rythme. Nous aurions très certainement signé un temps dans le top dix. Néanmoins nous atteignons notre objectif, qui est de progresser. Je gagne en confiance chaque jour, je perçois mieux les subtilités de ce rallye. Ici, on constate que l'expérience joue beaucoup. Après cette bonne journée, j'ai de bons espoirs pour dimanche, même s'il y a un risque de pluie. J'ai surtout envie de poursuivre mon apprentissage."

0
0