Citroën Racing

Citroën en terrain conquis

Citroën en terrain conquis
Par Eurosport

Le 25/05/2011 à 17:57Mis à jour Le 25/05/2011 à 19:52

Invaincue au rallye d'Argentine depuis 2004, l'armada Citroën, qui reste sur quatre victoires d'affilée en 2011 dans le Championnat du monde, veut conserver ses bonnes habitudes autour de Cordoba ce week-end, lors d'un Rallye d'Argentine qui s'annonce acharné.

Et à la fin c'est Citroën qui gagne... Les deux Sébastien, Loeb (Mexique, Sardaigne) et Ogier (Portugal, Jordanie), viennent de faire gagner quatre fois la nouvelle DS3 sur terre, mais le menu de cette manche argentine va être légèrement différent: 20% d'asphalte, dans des portions plutôt larges et rapides à parcourir dans des voitures réglées pour la terre... et équipées de pneus terre. C'est la principale nouveauté de cette édition 2011, après une année d'absence au calendrier du WRC. Et ça intéresse beaucoup les pilotes Ford, Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala, qui ont longuement essayé en Sardaigne, sur du goudron, une Fiesta RS équipée de pneus terre. Ils ont hâte de comparer leurs chronos avec ceux des DS3.

Eurosport

Loeb en leader

Le grandissime favori ne peut être que Loeb, lesté de cinq victoires consécutives à Cordoba (2005 à 2009) et de 100 points au classement 2011. Encouragé par sa belle victoire en Sardaigne, il arrive gonflé à bloc pour ce rallye d'Argentine dans lequel il se "sent bien". Mais il devra balayer la route, au moins vendredi, parce qu'il mène le championnat. Les candidats au podium seront, comme d'habitude, Ogier (7e en 2009, plus ambitieux cette année) et les deux pilotes Ford officiels. Il faudra aussi surveiller Solberg, monté en Sardaigne sur son premier podium de 2011, et Villagra, surnommé "Le Coyote", 4e en 2009 dans sa ville, soit son meilleur résultat absolu en WRC.

Du côté de chez Stobart, l'équipe B de Ford, l'objectif sera à peine moins ambitieux: mettre une Fiesta dans le Top 5 pour la sixième fois d'affilée cette saison. La mission est confiée à Matthew Wilson et Mads Ostberg, en l'absence d'Henning Solberg qui a changé de sponsor et reviendra en Grèce.

Tout commence jeudi après-midi par une super-spéciale à Villa Carlos Paz, tout près du parc d'assistance. Ca continuera avec 18 autres spéciales, soit encore 375 km chronométrés, devant des centaines de milliers de spectateurs massés au bord des routes. Ca va être très long et très difficile.

0
0