Ford WRT

Ford en terre (mixte) argentine

Ford en terre (mixte) argentine
Par Eurosport

Le 20/05/2011 à 19:55Mis à jour Le 20/05/2011 à 20:15

Les pilotes Ford Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala vont tenter de remonter sur la plus haute marche du podium à l'occasion du Rallye d'Argentine (26-29 mai), 6e manche du Mondial 2011. Une épreuve mixte composée de 80% de terre et de 20% d'asphalte.

Absent en 2010, le Rallye d'Argentine fait son retour au calendrier mondial la semaine prochaine (26-29 mai). Si Villa Carlos Paz reste la plaque tournante de l'épreuve, plusieurs nouveautés sont à signaler comme la présence de longues portions asphaltées au milieu d'une manche majoritairement courue sur terre. Parmi les spéciales qui changent de surface, la célèbre ES "El Condor" proposera une présence importante de bitume. Celui-ci représentera même près de 20% de l'ensemble de la manche argentine.

Une caractéristique permise par la nouvelle réglementation qui autorise cette année les rallyes mixtes. Pour préparer au mieux cette spécificité, les pilotes Ford ont roulé une journée en Sardaigne le mois dernier. Au volant d'une Fiesta WRC en configuration terre, Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala ont effectué une demi-journée chacun sur une route asphaltée, histoire de simuler les spéciales argentines.

"La surface mixte sera difficile pour les pneus, a déclaré Hirvonen. La spéciale en terre d'El Condor sera compliquée à piloter parce que c'est étroit, sinueux et pleins de pierres. Cette année, elle proposera en plus des portions asphaltées larges et souples. Il faudra alors changer d'approche instantanément. En test, la voiture s'est bien comportée. C'est la première fois que ces voitures nouvelle génération seront en compétition sur cette surface. Ce sera nouveau pour nous tous."

Une météo incertaine

Pour cette 6e manche du Mondial 2011, les concurrents retrouveront les fameuses vallées de Traslasierra, Punilla et Calamuchita. Des passages qu'ils connaissent bien. "Il y aura un peu de tout sur ce rallye - de la terre, de l'asphalte, des passages de rivières et des spéciales longues, a détaillé Hirvonen, deuxième du dernier rallye d'Italie. Le mois de mai en Argentine correspond à la fin de l'automne. Nous ne pouvons pas être certain du temps qu'il fera. Il peut faire chaud et sec ce qui rendra les choses difficiles pour les pneus tendres. Mais il peut aussi pleuvoir avec de la boue ce qui va rendre l'asphalte glissant."

Ford WRT

Pour corser le tout, le rallye proposera trois étapes très différentes. "La première sera disputée sur une route très technique. La deuxième sur des routes rapides caractérisées par des sauts et des passages de rivières. Enfin, la troisième présente ce qui est probablement la plus longue spéciale de la saison", a détaillé Latvala. Un programme dense qui satisfera les pilotes mais aussi les spectateurs toujours nombreux sur les pistes argentines.

0
0