Citroën Communication

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 06/09/2009 à 09:50Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'arrivée du Rallye d'Australie, dimanche à Kingscliff.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, vainqueur) : "C'est une belle victoire. Ce fut une rude bagarre, et parce que ça faisait longtemps depuis notre dernière victoire (avril), elle est particulièrement appréciable. Il était très vraiment important de gagner ici dans l'optique du championnat. Nous y sommes parvenus et je suis vraiment content. Nous attaquerons le prochain rallye, en Espagne, un point derrière Mikko. Ça promet un championnat vraiment intéressant. La bagarre va être incroyable jusqu'à la fin."

Dani Sordo (Citroën WRT, 3e) : "Mikko était tout simplement le plus fort aujourd'hui ! Mais je suis très heureux de ce podium, car je suis resté dans la bagarre de tête de la première à la dernière spéciale. Les points marqués permettront à Citroën d'envisager le titre Constructeurs dès le Rallye d'Espagne."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 2e) : "Ce fut un rude week-end, mais quelle bagarre ce fut pour la victoire ! J'ai été à bloc du début à l'arrivée et le facteur clé a été ma première position sur la route ce dimanche. Je me suis senti pris au piège par ça et si Loeb avait été dans cette position plutôt que moi, le verdict aurait été différent. Dans les parties humides, j'ai rivalisé avec lui. Dans les portions sèches, je ne pouvais rien faire. Je voulais lui prendre des points ici mais le championnat reste ouvert avec deux manches encore à disputer, en Espagne et en Grande Bretagne. Avant d'aller en Espagne, nous allons nous préparer sur asphalte en faisant un test là-bas".

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 5e) : "J'ai fait un départ fantastique vendredi mais le rallye a basculé samedi après-midi et ce dimanche. Deux erreurs m'ont occasionné à chaque fois des déjantage et m'ont coûté cher. Qui sai ce qui aurait pu se passer sans ces erreurs ? Je suis déçu du résultat final mais même de savoir que ma vitesse est suffisante pour mener la moitié du rallye. Cela a été un peu plus dur que prévue de rouler devant. Il y avait apparemment plus de gravette que je ne pensais lors des reconnaissances."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Trois pilotes étaient regroupés en 0.1 sec au départ de cette dernière étape. Il y avait beaucoup de pression et Mikko a payé le prix d'être le premier sur la route. Il a enduré les pires conditions, pendant deux ou trois jours. Ce fut un facteur crucial et, dans ces circonstances, la 2e place est un super résultat."

Gerard Quinn (Ford Motorsport, directeur) : "Nous avons vécu un rallye particulièrement passionnant. Cinq pilotes ont lutté pour la victoire et trois d'entre eux avaient encore leurs chances aujourd'hui. Mikko possède un point d'avance au championnat pilotes. La lutte pour la couronne pourrait se jouer sur le fil jusque dans la dernière manche, en Grande-Bretagne. Avant cet ultime rendez-vous, nous avons étoffé notre programme d'essais sur asphalte afin d'être pleinement préparés pour le prochain challenge qui nous attend en Espagne."

Sébastien Ogier (Citroën Junior, 4e) : "Nous avons changé de rythme après être passés devant Latvala (ES27). Même si nous continuons à rouler vite pour éviter toute mauvaise surprise, cette petite marge nous permet de prendre moins de risques. Ce fut un très bon week-end pour nous. Mise à part une petite erreur hier, nous avons toujours pu nous battre avec les meilleurs. La C4 WRC était très compétitive sur ce terrain et le Citroën Junior Team a fait un excellent travail. Je suis très heureux de pouvoir apporter un tel résultat à l"équipe."

0
0