From Official Website

Etape 1: le film

Etape 1: le film
Par Eurosport

Le 05/10/2007 à 19:20Mis à jour

Sur un sol mouillé, Loeb et Sordo n'ont pas tardé à installer leurs Citroën devant les Ford de Grönholm et Hirvonen. Le Français est solidement en tête du rallye devant son coéquipier et Marcus Grönholm (Ford WRT) relégué à 50 secondes.

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2007

1-Grönholm (FIN/Ford WRT) 90 pts, 2-Loeb (FRA/Citroën C4 WRT) 80 pts, 3-Hirvonen (FIN/Ford WRT) 69 pts, 4-Sordo (ESP/Citroën C4 WRT) 31 pts, 5-Solberg (NOR/Subaru) 31 pts

ETAPE 1 : Salou/Salou - 6 ES (148.05 km)

Départ - PortAventura : 07h00

ES1 Querol 1 (25.43 km) : GRÖNHOLM DEVANT LOEB

Une spéciale rapide car la route est large mais elle devient aussi piégeuse à partir du km7 en raison d'un asphalte qui se fait de plus en plus abrasif. Niveau de grip général faible, d'autant plus qu'il est, en la circonstance, mouillé.

La position de premier sur la route de Marcus Grönholm n'a pas d'incidence sur sa performance : le futur retraité signe le meilleur chrono en 13 min 57.1 sec. Loeb est à 2.6 sec, Sordo à 4.0 sec, Hirvonen à 15.7 sec et Solberg à 17.1 sec.

Grönholm avoue "deux petits écarts hors trajectoire" , Loeb a vécu un parcours "vraiment difficile". "La voiture bougeait beaucoup. C'est mouillé et un peu glissant. Je suis sorti deux fois ", ajoute-t-il. Hirvonen explique son temps perdu par une mise en action ratée. "J'ai eu du mal à rentrer dans le rythme" , concède-t-il.

François Duval (Citroën Kronos) s'est fait une première frayeur en faisaint un tout droit dans un carrefour qui lui coûtait au bas mot 30 secondes, en raison d'une annonce arrivée trop tard. Son co-pilote Patrick Pivato appréciera.

Atkinson a payé un mauvais choix de pneus : "Je n'ai pas forcé l'allure. J'ai ralenti à certains endroits." 25.4 sec perdues.

ES2 El Montmell 1 (24.14 km) : L'ASSAUT DES CITROEN

La pluie transforme le terrain en boue par endroit et l'étroitesse de la route, jusqu'au km15, rend le défi encore plus délicat.

Loeb est le nouveau leader. Auteur du scratch en 12 min 56.4 sec, le triple champion du monde colle 7.0 sec à Grönholm. Sordo va aussi plus vite que le Finlandais et installe la 2e C4 à la 2e place au général. Loeb a 3.7 sec d'avance sur Sordo, 4.4 sec sur Grönholm et déjà 27.1 sec sur Hirvonen.

Loeb avait piloté une C4 trop survireuse à son goût dans l'ES1 mais tout s'est arrangé : "On a un peu ajusté la suspension et c'est bien mieux. Je veux le battre (Grönholm)."

Grönholm, pas satisfait de son choix de pneus : "Il y avait plus de grip que dans l'ES1 mais je n'étais pas en confiance pour attaquer."

Assistance - PortAventura (30 minutes) 10h55

ES3 Querol 2 (25.43 km) : Duval comme en Allemagne

Remake de la première étape, cette 3e spéciale a couronné le Belge François Duval (Citroën Kronos) qui réalise le scratch juste devant Sébastien Loeb (Citroën WRT) à 0.5 sec. Le pilote Kronos se reprend bien après son tout droit de ce matin dans la même spéciale qui lui a coûté 30 sec.

Bonne opération pour Sébastien Loeb qui reprend 8.8 sec à Marcus Grönholm (Ford WRT), seulement 5e de la spéciale. " C'était un bon run, pas de problème avec les pneus", appréciait le Français. Dani Sordo (Citroën WRT), toujours aussi rapide, permet à Citroën de monopoliser les deux premières places au général. "Nous avons quelques problèmes avec les pneus, j'ai failli sortir dans le premier virage, pas grand chose mais la voiture est un peu endommagée à l'arrière ", expliquait-il.

Bonne tenue de Chris Atkinson (Subaru WRT), 6e, qui revient dans le rythme après une entame difficile.

ES4 El Montmell 2 (24.14 km) ) : Sordo prend les commandes

Dani Sordo (Citroen WRT) brille devant son public. Il prend la tête du rallye grâce qu scratch réalisé dans cette spéciale juste devant Sébastien Loeb (Citroën WRT) qui lui abandonne 8 sec sur cette 4e spéciale de la journée.

"Incroyable, c'est vraiment bien pour moi. C'est la première fois que je suis en tête d'un rallye. J'ai fait le bon choix de pneus", expliquait Sordo, nouveau leader.

Sébastien Loeb: "C'était OK, Nous étions beaucoup plus vite que Marcus", lachait le Français, qui a préféré assuré sur cette spéciale. François Duval (OMV Kronos) complète le triplé Citroën.

Une nouvelle fois Marcus Grönholm (Ford WRT), 6e, à 19.1 sec, est le grand perdant. Il explique ses inquiétudes: "Ce n'était pas très bon. Je suis loin du rythme je ne comprends pas". Au général Sordo et Loeb s'envolent.

Assistance - PortAventura (30 minutes) 15h20

ES5 El Lloar - La Figuera (22.43 km) : Les Ford à l'abordage

Citroën aborde ces deux dernières spéciales en tête. Mais c'est bien Ford qui profite de la fameuse spéciale réduite pour l'occasion. Mikko Hirvonen (Ford WRT) réalise le scratch avec une avance infime sur son coéquipier Marcus Grönholm (0.1 sec).

Chez Citroën, c'est un peu la déception. Dani Sordo (Citroën WRT), 3e, limite la casse avec 4.7 sec de retard. Le double vainqueur du rallye laisse 7.6 sec dans la bagarre mais peut se permettre d'en garder un peu sous la pédale, puisque Grönholm reste à 20 sec au général.

Belle performance de Peter Solberg (Subaru WRT), 5e à 11.5 sec alors que François Duval (Citroën Kronos) n'est que 6e à 12.3 sec.

ES6 Pratdip (26.48 km) : Loeb écrase la concurrence, Grönholm coule

Sébastien Loeb (Citroen WRT) a frappé. Le Français réalise le scratch et colle 14.9 sec à son coéquipier Dani Sordo, 2e."J'ai attaqué très fort sur cette spéciale. J'ai eu un super rythme".

Marcus Grönholm (Ford WRT) perd gros sur cette spéciale. Le Finlandais, 6e, perd 33.8 sec sur Loeb mais garde sa 3e place au général juste devant son coéquipier Mikko Hirvonen. Le futur retraité avait les idées noires. "Mauvais choix de pneus. Je hais les rallyes sur tarmac".

Bonne tenue de Peter Solberg (Subaru WRT), 4e à 28.2 sec. "Il y avait beaucoup de pluie, c'était glissant mais je suis content. C'est une bonne journée".

François Duval (Citroën Kronos) termine cette journée sur une mauvaise note. Après une faute dans la première spéciale, il perd encore 32.4 sec sur cette spéciale. "C'était très glissant, mais pour le moment avec cette voiture, revenir sur Gronholm et Hirvonen me semble impossible".

Assistance - PortAventura (45 minutes) 19h20

Arrivée - PortAventura : 20h05

0
0