Citroën Communication

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 05/10/2008 à 22:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 3 du Rallye d'Espagne, dimanche à Salou.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, vainqueur): "Je ne vais pas surprendre personne en disant que je suis ravi de cette victoire. Aujourd'hui, si 'Riudecanyes' et 'Santa Marina' possédaient des caractéristiques similaires à celles des jours précédents, la courte 'Serra d'Almos' était atypique avec sa route étroite, son goudron dégradé et ses parties bosselées. Nous nous en sommes méfiés pour éviter les crevaisons comme durant l'ensemble du rallye d'ailleurs. C'était l'un des paramètres importants à maîtriser. Afin d'exploiter au maximum les Pirelli Pzéro WRC Hard, il m'a fallu gérer leur usure en adaptant mon pilotage. Nous avons connu une course sans aucun souci avec une voiture idéale durant trois jours. Cela nous permet de nous rapprocher des deux titres, mais c'est loin d'être fait."

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e): "Pour la troisième fois de suite en Espagne, nous terminons deuxièmes et permettons à Citroën de réaliser le doublé. Même si je souhaite un jour réussir à gagner ici, ce résultat me convient. Notre course s'est superbement déroulée sur des routes où les habituelles cordes étaient beaucoup moins nombreuses que de coutume. Après avoir affiné nos réglages vendredi, afin de bien exploiter nos pneumatiques, j'ai ensuite pu adopter un rythme à la fois rapide et sûr pour verrouiller notre position. D'un bout à l'autre de l'épreuve, notre C4 s'est montrée redoutable et d'une fiabilité irréprochable. Pour l'ensemble de l'équipe, aligner un nouveau doublé est une belle récompense. C'est un pas de plus vers le titre pour Citroën. On tentera d'ajouter un nouveau bon résultat à Ajaccio le week-end prochain."

Olivier Quesnel (Citroën Sport, directeur): "Nous réalisons notre troisième doublé consécutif en 2008. C'est une immense satisfaction. Olivier Quesnel tout sourire. Ce qui me plaît dans ce résultat, c'est la manière avec laquelle il a été obtenu. Nos deux C4 ont toujours occupé les deux premières places. Elles se sont montrées d'une remarquable fiabilité et l'ensemble des mécaniciens est à créditer d'un sans-faute lors des interventions. Sébastien et Daniel ont réalisé la course parfaite, prenant de l'avance puis gérant leur capital. Dans leur sillage, Dani et Marc signent une belle performance. Depuis leur deuxième place, ils ont superbement maîtrisé la situation par rapport au troisième. Nous réalisons de très bonnes opérations dans les deux Championnats. Pour Citroën, c'est un week-end parfait, exactement ce qu'il nous faudrait reproduire la semaine prochaine en Corse.

François Duval (Ford WRT, 4e): "J’ai vécu un week-end positif et je suis heureux d’être de retour au sein de l’équipe Ford. Je n’ai pas commis une seule faute, ni subi la moindre crevaison. Cela me donne une grande confiance pour le Tour de Corse qui aura lieu dans quelques jours. Le Rallye d’Espagne n’est pas celui que je préfère parmi les rallyes asphalte. Les routes sont souvent trop rapides et trop bien revêtues. Mais j’ai trouvé de bons réglages, j’ai été constant dans mes performances et j’ai pris plus de plaisir samedi, sur des routes plus dégradées et plus glissantes."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur): "La performance réalisée par François a prouvé que nous avons pris une bonne décision en l'engageant dans notre équipe. Il a accompli un excellent travail en aidant Mikko Hirvonen au championnat. Notre attention est désormais portée sur la Corse où je pense que la nature des routes conviendra mieux à nos pilotes et à nos voitures..."

Petter Solberg (Subaru WRT, 5e) : "Evidemment, ce fut un rallye assez difficile mais la cinquième place est ce que je méritais. La machine se comportait assez bien dans les deux dernières spéciales grâce à quelques changements. Donc on est sur la bonne voie. On va profiter du Tour de Corse pour continuer à travailler.

Chris Atkinson (Subaru WRT, 7e): "Je pense que j'ai fait un bon rallye. Si on avait réussi les mêmes chronos durant tout le week-end, je pense qu'on aurait fini pas loin de Petter (Solberg). Je pense avoir bien conduit durant tout le week-end. On ne fera pas de gros changements pour le prochain rallye, en France."

Brice Tirabassi (Subaru WRT, 10e): "Je suis content car je me suis senti assez rapide durant tout le week-end et je pense que j'ai beaucoup appris. Je suis également plus confiant pour le Tour de Course et espère faire un bon résultat."

Matthew Wilson (Ford Stobart, 9e): "C'est très important d'avoir marqué des points ici pour le championnat par équipes. J'ai essayé de ne pas prendre trop de risques car le Tour de Corse se profile et je ne voulais pas donner trop de travail inutile aux mécaniciens en commettant des erreurs. Dans les spéciales de distance moyenne, les pneus tendre étaient même très bons. On va se servir de cette information pour la semaine prochaine."

Urmo Aava (Citroën C4, 34e) : "J'ai coupé un virage trop brutalement et j'ai cassé mon triangle inférieur gauche de suspension. Nous nous sommes arrêtés et on l'a changé mais on dirait que quelque chose d'autre était cassé et on est ressortis de la route dans la dernière spéciale. C'est difficile de retenir quelque chose de positif de ce rallye. Mon but était de terminer et d'être rapide. Nous sommes désolés e ne pas y être arrivés mais on ne peut que faire de notre mieux."

0
0