From Official Website

Loeb, la passe de quatre

Loeb, la passe de quatre
Par AFP

Le 06/10/2008 à 09:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a remporté pour la quatrième année consécutive le rallye d'Espagne, la 45e victoire de sa carrière. Son coéquipier Dani Sordo a assuré le doublé pour Citroën. Mikko Hirvonen (Ford WRT) se classe troisième et limite la casse au

Sébastien Loeb et Dani Sordo, à bord de leurs Citroën C4, ont encore dansé un paso doble infernal, pendant tout le rallye de Catalogne, et logiquement terminé sur les deux premières marches du podium, dimanche à Salou, devant le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Focus). Après 18 spéciales, Loeb a terminé avec 25 secondes d'avance sur Sordo et une grosse minute sur Hirvonen à qui son coéquipier pigiste, le Belge François Duval, intérimaire sur asphalte dans l'équipe Ford officielle, a offert la 3e place sur un plateau en ralentissant dans les trois dernières spéciales. Malgré cette consigne de course tardive mais parfaitement claire, et grâce à ce troisième doublé consécutif pour Citroën, cette saison et en Catalogne, Loeb fait passer de 8 à 12 points son avance sur Hirvonen en tête du classement pilotes, et Citroën a désormais 27 points d'avance sur Ford côté constructeurs.

"C'est un bon résultat pour les deux championnats où l'on a maintenant une belle avance et c'est surtout cela que je retiens" , a résumé Loeb. "Je me suis fait plaisir, il y a eu une belle bagarre le premier jour et pendant une partie du deuxième, jusqu'au moment où on avait assez creusé l'écart pour se calmer un peu" . C'est la quatrième victoire consécutive du tandem Loeb-Elena en Catalogne, depuis 2005 inclus, et cette saison, après la Finlande, l'Allemagne et la Nouvelle-Zélande. C'est aussi la 45e de leur carrière, record absolu en WRC, dont 9 sur 12 en 2008, ce qui donne une idée de la domination du tandem franco-monégasque.

Duval: "Vivement la Corse !"

Sordo, parfait lieutenant de Loeb, rapide et fiable, discipliné et souriant, doit être associé à ce nouveau résultat impressionnant de "l'armée rouge", le surnom qu'utilise volontiers, pour Citroën Sport, son propre patron, Olivier Quesnel. Le jeune Espagnol n'a commis aucune erreur et bien tenu les Ford à distance. Il n'a pu signer qu'un seul temps scratch, dimanche dans l'ES15. Autre leçon à tirer de ce rallye, Malcolm Wilson a fait le bon choix en demandant à Duval de venir en renfort dans l'équipe d'usine Ford pour les deux manches bitumées de ce mois d'octobre. Accueilli à bras ouverts par l'ingénieur belge Christian Loriaux, à qui il apporte son expérience de pilote asphalte, il permet aussi à Hirvonen d'étalonner ses progrès sur cette surface.

"On sera mieux en Corse car nos voitures y seront plus efficaces qu'ici", ont promis Wilson, Loriaux, Hirvonen et Duval. "Si j'ai une Citroën derrière, je n'aurai pas de consigne de course à respecter, alors vivement vendredi prochain", a ajouté Duval, heureux 4e pour son retour comme pilote d'usine. Après la Corse, les deux derniers rallyes de la saison se disputeront sur terre, fin octobre au Japon et fin novembre au pays de Galles. Le mot de la fin est pour Loeb, le maître du paso doble: "Ce n'est jamais fini mais on a bien inversé la tendance en faisant trois doublés de suite. Il reste encore trois courses, tout peut arriver, mais on peut y croire".

0
0