Citroën Communication

Quesnel : "Loeb reste le grand favori"

Quesnel : "Loeb reste le grand favori"
Par Citroën Racing

Le 14/10/2011 à 18:03Mis à jour Le 14/10/2011 à 18:06

Le directeur de Citroën Olivier Quesnel l'assure : toute l'équipe sera derrière Sébastien Loeb en Espagne (20-23 octobre) pour l'aider à conquérir un 8e titre mondial. "Il a la pression, mais il sait gérer ce genre de situation", estime-t-il.

Sébastien Loeb rejoint en tête du Championnat du Monde à deux rallyes de la fin, ce n’est sans doute pas la situation imaginée il y a quelques semaines…

Olivier Quesnel : Nous n’avons jamais cessé de répéter qu’il fallait que nous restions sur nos gardes et que rien ne serait joué avant la fin. Les évènements nous ont malheureusement donné raison. Une crevaison, une sortie de route et un problème mécanique ont réduit à néant l’écart que Sébastien Loeb avait patiemment creusé. Sébastien Ogier, qui avait perdu de précieux points en début de saison, est revenu à grandes enjambées grâce à ses deux victoires lors des trois derniers rallyes. Il est vrai que la situation à la veille de ce Rallye d’Espagne est inattendue. Mais nous sommes toujours bien placés, à commencer par le Championnat Constructeurs que nous espérons remporter dès ce week-end.

Comment voyez-vous les deux derniers rallyes de la saison ?

O. Q. : Sébastien Loeb reste le grand favori, il n’est pas sept fois Champion du Monde pour rien. Seb est invaincu en Espagne depuis 2005 et en Grande-Bretagne depuis 2008 ! Je me souviens encore du panache avec lequel il a été conquérir la couronne en 2009. Certes, il est au pied du mur, il a la pression, mais il sait gérer ce genre de situation. Il sait que l’équipe fait le maximum pour lui offrir une DS3 WRC aussi fiable que performante. Si d’aventure Seb connaissait de nouveaux déboires, nous pouvons compter sur Sébastien Ogier. Il est à seulement trois points, c’est plus qu’un joker pour Citroën.

Cela signifie donc que vos deux pilotes n’auront pas la liberté de se battre pour le titre ?

O. Q. : La plus grande erreur que nous pourrions commettre serait de se tromper d’adversaire. Mikko Hirvonen aborde le Rallye d’Espagne avec le même nombre de points que Sébastien Loeb. Le danger vient de lui et de personne d’autres ! Dans ces conditions, nous devons miser toutes nos chances sur le pilote possédant à ce jour le plus de points au Championnat du Monde Pilotes. Ce pilote, c’est Sébastien Loeb.

0
0