Sébastien Loeb (Citroën) gagne en Espagne pour la huitième fois

Loeb : huit, ça suffit ?
Par Eurosport

Le 11/11/2012 à 14:23Mis à jour Le 11/11/2012 à 14:46

Le futur retraité Sébastien Loeb (Citroën WRT) a enlevé dimanche sa neuvième victoire de la saison, et sa huitième en Espagne, où il n'est pas sûr de revenir.

Le Français Sébastien Loeb (Citroën WRT), déjà assuré du titre mondial, a remporté le Rallye d'Espagne, 13e et dernière manche du championnat du monde, devant les Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford WRT) et Mikko Hirvonen (Citroën WRT), dimanche à Salou. Loeb, qui enlève son 8e Rallye d'Espagne et la 76e victoire WRC de sa carrière, est arrivé avec 7 secondes d'avance sur Latvala et 1'46"8 sur son coéquipier Hirvonen, appelé à prendre sa succession comme leader de Citroën la saison prochaine.

En passant à l'attaque dans les trois dernières spéciales, Latvala aura entretenu le suspense jusqu'au bout. Le Finlandais, vainqueur des spéciales 16, 17 et 18 grâce notamment au choix de pneus durs quand les autres concurrents redoutaient la pluie, a petit à petit refait le retard qu'il avait pris samedi sur Loeb. Mais l'avance du Français, dans une posture plus défensive dimanche, a finalement suffi. Jari-Matti Latvala, jusqu'ici 4e au championnat du monde, ravit la 3e place au Norvégien Mads Ostberg (Ford Adapta), arrivé 4e de la course et qui aura payé au prix fort une deuxième journée ratée, marquée par une sortie de route dans la 8e spéciale.

Dimanche, Ostberg s'est bien battu, remontant de la 5e à la 4e position à la faveur de plusieurs erreurs de l'Estonien Ott Tänak (Ford M-Sport), qui a dû abandonner lors de la 16e spéciale après être rentré dans une barrière. Mais avec un Latvala déchaîné, qui gagnait la Powerstage (ES17), Ostberg devait dire adieu au podium du championnat du monde.

L'Espagnol Dani Sordo (Mini Prodrive), déjà vainqueur de deux spéciales samedi, s'est à nouveau illustré avec trois victoires dimanche (ES13, 14 et 15). Mais la pénalité reçue la veille par le local de l'étape pour un changement intempestif de carburateur avait condamné ses chances au général.

0
0