Citroën Communication

Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 30/01/2009 à 22:00Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'occasion de l'étape 1 du Rallye d'Irlande, vendredi.

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e) : "C'était vraiment de la folie (ES1 à ES3) ! Au passage des flaques d'eau, la voiture faisait un peu ce qu'elle voulait… J'ai perdu quelques secondes en calant dans une épingle de la troisième spéciale, mais je suis satisfait d'être toujours en course. J'ai pris beaucoup de plaisir cet après-midi, la voiture était plus facile à conduire et j'avais de bonnes sensations. Je suis satisfait d'avoir passé Urmo Aava et Mikko Hirvonen".

Olivier Quesnel (Citroën Sport, directeur) : "Citroën occupe ce soir les deux premières positions, c'est un résultat parfait… à confirmer lors des deux prochaines étapes. Je crois que nous revenons de loin. Ce matin, nous avons tout simplement commis une erreur dans le choix des pneumatiques (en prenant des standards au lieu des 'neige'). Après une première spéciale difficile, Sébastien [Loeb] s'est craché dans les mains et il s'est immédiatement remis dans la course. L'après-midi, à armes égales, il a démontré qu'il est plus que jamais le pilote de référence en WRC. Dani [Sordo] a parfaitement joué son rôle et le fait que nous occupions les deux premières places provisoires illustre bien la compétitivité de la C4 WRC. Au bout du compte, je dirais que nous commençons 2009 comme nous avons terminé 2008 !".

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 3e) : "Il y avait énormément d"eau, à tel point que de nombreuses flaques ressemblaient plutôt à des gués. J"ai perdu complètement le contrôle de ma voiture à plusieurs endroits... Je n"étais pas satisfait de mon choix de pneus. Je pense que j"aurais mieux fait d"opter pour des gommes hiver. Une option que le Finlandais a prise dans l"après-midi. "Je me suis senti plus en confiance avec ces pneus. Malgré une température ambiante de 7° et des routes détrempées, ils ont étonnement bien fonctionné. J"ai perdu quelques secondes dans la dernière spéciale où j"ai calé après avoir tiré le frein à main pour éviter de tirer tout droit à un carrefour. Cependant Dani Sordo reste dans ma ligne de mire, 20 secondes devant moi. Demain, le parcours sera plus rapide et j"espère que je pourrais regagner du temps sur lui. Je regrette que les deux dernières spéciales aient été annulées ce soir car j"aime conduire de nuit."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, abandon) : "Mon accident s'est produit dans un virage gauche rapide avec un talus sur le côté extérieur. La voiture s'est mise en travers sur une flaque d'eau. En essayant de corriger j'ai dû couper le virage et j'ai tapé un rocher par l'avant. Le choc a projeté la voiture vers le talus. J'ai fini les dix derniers kilomètres de la spéciale avec une double crevaison. Le bras de suspension était cassé. Le cardan était également sorti de son logement mais nous avons réussi à le réparer. Je suis extrêmement déçu de cette faute vis à vis de mon équipe. J'ai le sentiment de l'avoir laissé tomber. J'aurais dû me montrer plus prudent."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Nous avons réalisé le meilleur départ sur asphalte dont je me souvienne en tout début de rallye. Nous n"avons malheureusement pas confirmé. Jari-Matti avait fait un bon choix de pneus mais il s"est fait piéger par les conditions. Son abandon a mis notre équipe sous pression mais Mikko a bien réagi en préservant sa troisième place."

0
0