From Official Website

Loeb, 40 de fièvre

Loeb, 40 de fièvre
Par AFP

Le 18/05/2008 à 11:47Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a signé sa 40e victoire en Mondial, dimanche en Sardaigne. Mikko Hirvonen (Ford WRT) a pris la 2e place, devant Jari-Matti Latvala (Ford WRT).

Le Français Sébastien Loeb et le Monégasque Daniel Elena (Citroën C4) ont remporté le rallye de Sardaigne, leur 40e victoire en championnat du monde des rallyes, dimanche à Porto Cervo, devant les Finlandais Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala (Ford Focus). Loeb, en tête depuis la 2e épreuve spéciale, a finalement devancé Hirvonen et Latvala de moins de 20 secondes, après trois jours de suspense et plus de 350 km chronométrés en 17 épreuves spéciales.

"C'était dur tout le week-end, et finalement on est devant. Je suis surtout content d'avoir tenu jusqu'au bout, parce que les écarts étaient vraiment faibles donc ce n'était pas évident. C'est un peu frustrant un rallye comme ça où on prend la tête le premier jour et où on doit se battre tout le temps pour essayer de la garder, sans pouvoir faire les meilleurs temps parce qu'on est le premier sur la route. Cette année, avec les pneus plus durs, c'est encore plus difficile de passer le premier. Je n'ai pas eu peur de ne pas gagner, mais il y a eu des moments tendus, comme ce matin."

Cette 40e victoire en WRC, dont trois en Sardaigne (2005, 2006, 2008), ne permet pas à Loeb de reprendre la tête du championnat pilotes, toujours occupée par Hirvonen avec trois points d'avance sur Loeb. "Globalement, les conditions ce matin étaient moins pénalisantes que samedi et on a réussi à redresser la barre, tant mieux. Mais la position sur la route est très pénalisante, et encore plus avec les pneus plus durs qui amplifient le phénomène. Gagner ici, c'est ce qu'on pouvait espérer de mieux, Hirvonen a fait une belle course et on lui reprend deux points au classement, c'est bien. J'ai encore un petit quelque chose en plus, mais c'est vraiment un tout petit quelque chose..."

La dernière spéciale, longue de 2,69 km, était tracée dans le maquis sarde, tout près de Porto Cervo, la célèbre station balnéaire sarde où était prévu le podium. Loeb a été accueilli à l'arrivée de la spéciale par sa femme Séverine et sa fille Valentine, âgée de quelques mois.

0
0