Citroën Communication

Citroën fait la course en tête

Citroën fait la course en tête
Par Citroën Racing

Le 09/07/2010 à 17:49Mis à jour Le 09/07/2010 à 18:00

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a bouclé l'Etape 1 en leader vendredi, avec 28.1 sec de marge sur son coéquipier Dani Sordo.

Constituée de quatre longues spéciales, la première journée du Rallye de Bulgarie a permis aux équipages du Citroën Total World Rally Team de s'installer aux deux premières places. Auteurs de tous les meilleurs temps, Sébastien Loeb et Daniel Elena occupent logiquement la tête, 28.1 sec devant leurs équipiers Dani Sordo et Marc Marti. Après une cérémonie de départ organisée à Samokov, le Rallye de Bulgarie débutait réellement ce matin. L'itinéraire de cette première journée de course comprenait deux passages dans une boucle de deux longues spéciales. Malgré les averses de la veille et les nuages menaçants ancrés sur le massif du Rila, les routes étaient globalement sèches et la totalité des équipages choisissaient les pneus P-Zéro durs.

Dès la première spéciale, Batak Lake, Citroën frappait un grand coup, puisque les cinq C4 WRC engagées monopolisaient les premières places. Sébastien Loeb signait le meilleur temps devant Dani Sordo, Sébastien Ogier, Petter Solberg et Kimi Räikkönen. "C'était une très bonne spéciale. La voiture était bien adaptée aux conditions et mes notes étaient parfaites, preuve du bon travail que nous avons effectué en reconnaissances", soulignait le sextuple champion du monde.

Le duo Loeb / Elena récidivait dans l'ES2 (Belmeken Lake), tandis que Dani Sordo devait se contenter du quatrième chrono. "Je ne suis pas satisfait du comportement de la voiture", expliquait l'Espagnol, troisième à l'issue de la première boucle. "En plus de devoir composer avec une route déjà salie par le passage des premières voitures, je dois combattre du sous-virage. Nous n'avons pas perdu trop de temps, mais nous devons modifier les réglages à l'assistance."

Après le passage par le parc d'assistance implanté sur l'aérodrome de Dolna Banya, les voitures repartaient chaussées de pneus durs. Lors du second passage dans les deux spéciales, Sébastien Loeb poursuivait son sans-faute avec deux meilleurs temps supplémentaires. Au volant d'une C4 WRC plus efficace, Dani Sordo ne concédait que quelques secondes à son équipier. Deuxième de chaque spéciale, l'Espagnol récupérait et consolidait sa deuxième position : "Après les modifications effectuées à la mi-journée, j'ai retrouvé une voiture facile à conduire et conforme à ce que je connais habituellement. J'ai pu attaquer un peu plus. Le rythme de Sébastien était très élevé aujourd'hui et il a déjà creusé un petit écart. Ma tâche sera sans doute un peu plus facile demain, car je serai deuxième sur la route. Nous essaierons à la fois de nous rapprocher de Séb et de nous mettre à l'abri de Petter Solberg."

Auteur de tous les meilleurs temps de cette première étape, Sébastien Loeb ne pouvait que tirer un bilan positif de la journée : "Tout s'est très bien passé pour nous. Les spéciales ont été un peu salies lors du premier tour, mais pas excessivement. Nous avons assuré sur les plus gros pièges et nous n'avons pas fait de faute. La voiture était parfaite et nous avons pu creuser un petit écart sur Dani. Pour l'instant le scénario est idéal, mais je reste sur mes gardes. Il s'agit d'un nouveau rallye et nous découvrons toutes les spéciales en course. Nous ne sommes pas à l'abri d'une erreur, d'une crevaison ou d'un brusque changement de météo..."

0
0