From Official Website

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 02/08/2008 à 17:30Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 2 du Rallye de Finlande, samedi.

Sébastien Loeb (FRA/Citroën WRT, leader) : "Ici, cela m'est arrivé si souvent d'être derrière, que j'ai préféré garder ma place ! Finalement, ce n'était pas un si mauvais choix…même s'il a fallu énormément attaquer. Quand le revêtement était humide, le grip était bon, les conditions équitables et on pouvait se livrer à fond. Lorsqu'au contraire c'était sec et que la couche de gravier était épaisse, c'était pénalisant, nous devions faire la trace et on concédait du temps. Sur l'ensemble du parcours, nous avons bien négocié ce handicap, faisant passer notre avance de 14.4 sec. à 18.2 sec. Gagner seulement 3.8 sec. en plus de 160 km à bloc entre les arbres…on peut dire que la bagarre a été superbe ! La lutte a été si intense, que je n'ai même pas pensé à la victoire ou aux Championnats. Ce qu'il fallait, c'était ne pas faire de fautes et maintenir l'écart. L'objectif est atteint. L'excellente compétitivité de notre C4 WRC sera un de nos atouts pour conclure demain. Je reste malgré tout prudent…"

Dani Sordo (ESP/Citroën WRT, 4e) : "J'étais content de notre position. C'était l'objectif que nous nous étions fixé avec Marc. Cela n'avait pas été facile, mais en Finlande, c'est rarement simple ! J'avais réussi à exploiter l'intégralité du potentiel de notre C4 WRC, dont le comportement était réellement très bon. J'avais encore noté des choses à modifier dans mon pilotage, notamment sur les freinages. Malgré une voiture avec laquelle j'étais en totale confiance, je n'étais totalement à l'aise sur ces spéciales que je découvrais. J'ai préféré assurer les points de la quatrième position, importants pour le Championnat 'Constructeurs'. Il nous reste encore une étape pour essayer d'aller chercher cette troisième place sur le podium.

Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur): "Avec une voiture en tête et la deuxième à seulement 1s de la troisième marche du podium, l'ensemble de l'équipe Citroën Sport a, de nouveau, réalisé une très belle étape. Cette réussite est d'abord due aux progrès effectués par la C4 WRC dont les réglages et le comportement répondent bien aux exigences des pilotes. Ces derniers sont ensuite à féliciter. Rouler aussi vite sans commettre de fautes sur un terrain où les pièges sont si nombreux, est un bel exploit. Seb et Daniel peuvent s'imposer. Dani et Marc sont en mesure de combler leur retard. Tout est réuni pour écrire une belle page du sport automobile. Attendons cependant demain pour crier victoire."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 2e): "Quelle journée! Je me suis beaucoup amusé et la vitesse était hallucinante. J'étais à fond tout le temps et j'ai pris énormément de risques et les temps étaient meilleurs que l'an passé. Sur une spéciale, j'ai même égalé le record établi l'année passée. J'ai suivi les lignes de Loeb et j'ai pu me rendre compte qu'il était lui aussi à la limite. Ce fut un superbe duel. A chaque seconde que je lui prenais, il me les reprenait aussi tôt dans la spéciale suivante. Tout peut arriver demain sur ces spéciales mais il sera difficile de reprendre tout ce temps. Il me faudrait de la chance ou il lui faudrait de la malchance."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 42e): "C'était difficile ce matin car je ne me sentais pas bien à cause d'hier. Mais j'ai réussi à reprendre confiance. Je suis allé très vite mais raisonnablement et j'ai retrouvé le plaisir. Si j'étais en position de me battre pour la gagne, j'aurais tout de suite été le coup. Il m'a fallu un peu de temps pour me refaire."

Khalid Al-Qassimi (Ford WRT, 12e): "Je suis content de ce que j'ai fait. Je ne m'occupe pas trop de ma place mais plutôt de l'expérience que j'ai accumulée. Il y a eu beaucoup de surprises et j'ai failli me faire avoir à certains moments, notamment dans l'ES15. J'ai attaqué fort et je me suis retrouvé au sommet d'une crête. J'ai décollé si haut que j'ai eu peur de casser quelque chose lors de la récpetion."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur): "Jari-Matti a pris sa chance et a gagné quelques spéciales. C'est bon signe pour la suite et les prochains rallies. Mikko a, de son côté, couru à 100% mais il n'a malheureusement pu revenir sur Loeb. Rien n'est fini. La journée de dimanche sera excitante."

Chris Atkinson (Subaru WRT, 3e): "La machine a très bien marché. La preuve, nous avons souvent fini dans le top 3 sur les spéciales mais je préfère ne pas encore penser au podium. Il y a encore pas mal de route. Il fallait faire attention car les spéciales de l'après-midi étaient assez rugueuses. J'ai réussi à prendre les bonnes trajectoires."

Petter Solberg (Subaru WRT, 6e): "Nous n'avons pas eu trop de problèmes aujourd'hui même si j'ai un peu coincé lors de l'ES16 à cause d'un problème d'embrayage. Le problème est en plus arrivé dans une épingle à cheveux. J'ai fait le maximum que j'ai pu car la piste était très glissante, surtout les dernières spéciales. Elles étaient nouvelles mais on s'en est bien sorti."

0
0