Citroën Communication

Loeb plus haut, plus vite, encore plus fort

Loeb plus haut, plus vite, encore plus fort
Par AFP

Le 05/08/2008 à 12:00Mis à jour

Le triomphe de Sébastien Loeb (Citroën WRT) en Finlande est le résultat d'une combinaison de facteurs qui allie génie, travail et remise en question.

Alors qu'il aurait pu se reposer sur les lauriers de son quatrième titre mondial, Sébastien Loeb s'est remis en question, avec toute l'équipe Citroën Sport, pour remporter dimanche ce rallye de Finlande (ex-1000 Lacs) qui manquait encore à son palmarès exceptionnel. Certains prédisaient une saison 2008 terne en raison de la retraite de Marcus Grönholm. Ce n'est pas le cas et tant mieux pour l'intérêt du Mondial des rallyes. Loeb a gagné six rallyes sur neuf mais pointe à une longueur de Mikko Hirvonen (2 victoires et cinq podiums), pour trois raisons: faute de pilotage en Suède, accident stupide en Jordanie, tactique anti-sportive de Ford en Turquie, impossible à contrer (3e).

Une meilleure C4

Le résultat, c'est un pilotage "très propre" , selon l'ex-rallyman Patrick Magaud, ouvreur de Loeb, même si par endroits sa vitesse "fait peur". Autre atout du maestro alsacien, selon Jarmo Lehtinen, copilote d'Hirvonen, "sa capacité à adapter son pilotage au niveau d'adhérence, dès le premier virage d'une spéciale", quand les conditions météo sont changeantes.

"On a pris quelques risques, on a mis en place de nouvelles évolutions de la C4 et ça a marché", ajoute Quesnel. "A partir de là, quand on a un pilote comme Seb, l'addition des deux devient redoutable". Loeb et les Rouges de Citroën Sport, c'est un peu comme les Bleus d'avant, quand Zidane était aux commandes...

0
0