Ford WRT

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 01/08/2010 à 10:05Mis à jour Le 01/08/2010 à 10:19

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'arrivée du Rallye de Finlande, huitième manche du Mondial 2010, samedi.

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, vainqueur) : J’ai assisté pour la première fois au Rallye de Finlande en 1992, alors que j’avais sept ans. Après cette première expérience, une question me trottait constamment dans la tête : serais-je un jour capable de conduire aussi vite que les stars que je venais d’admirer ? J’ai disputé ce rallye pour la première fois en 2003. Encore à cette époque, je n’imaginais pas pouvoir gagner un jour. Y parvenir devant mon public, dans mon pays, où le rallye occupe une place si importante, est un vrai rêve. C’est aussi une victoire qui compte pour notre équipe qui a connu des moments difficiles cet été. Cette fois Mikko et moi avons mené la course et j’ai gagné. 

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : Après avoir vécu des mois difficiles, l’équipe a beaucoup travaillé et gagne ce rallye qui est une référence dans le championnat. Ce succès est une récompense pour tous les efforts consentis. Jari-Matti a été sensationnel. Il avait beaucoup de pression sur ses jeunes épaules après l’accident de Mikko Hirvonen. Mais il l’a parfaitement gérée et a fait preuve de beaucoup de maturité dans cette situation difficile.

Sébastien Ogier (Citroën WRT, 2e) : Même si j’ai toujours du mal à me satisfaire d’une deuxième place, je dois dire que ce résultat est encore meilleur que ce que j’espérais. Pour notre second Rallye de Finlande au volant d’une WRC, nous avons su monter en puissance sans brûler les étapes. Je suis très satisfait de cette deuxième journée car nous ne terminons qu’à dix secondes du vainqueur. Je tiens à remercier l’équipe, qui m’a permis de me battre jusqu’à l’arrivée.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 3e) : Bravo à Jari-Matti et à Sébastien qui ont fait de très belles courses. C’est bien pour le sport que l’équipe ne nous ait pas donné de consignes en fin de rallye. Les quinze points marqués aujourd’hui sont une bonne opération pour le Championnat. Mon objectif sur ce rallye est atteint.

Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur) : En plaçant nos équipages aux deuxième et troisième rangs, nous augmentons notre avance de huit points au Championnat ‘Constructeurs’. Citroën aime le sport et nous avons une nouvelle fois choisi de ne pas demander à nos pilotes d’inverser leurs positions. Bravo aux deux Seb, car ils sont su rouler très vite sans commettre d’erreur.

Dani Sordo (Citroën Junior, 5e) : Nous étions dans le rythme en début de course. C’est un point très positif. La voiture était performante. J’aurais préféré un meilleur résultat final mais l’expérience acquise est importante. Je vais vite me concentrer sur la suite de la saison.

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 25e) : Ce fut un rallye extrêmement difficile. Lors des premiers passages, nous nous sommes concentrés sur la validation des notes pour continuer à progresser. Dès que le terrain me semblait plus familier, je parvenais à augmenter un peu le rythme. Mais il nous reste encore beaucoup à apprendre pour pouvoir commencer à rouler vraiment vite sur ce genre de terrain.

Benoit Nogier (Citroën Junior, directeur) : Les Citroën C4 WRC du Citroën Junior Team ont tourné commes des horloges lors de ces deux jours de course. Kimi poursuit son apprentissage : sa première journée fut studieuse mais son erreur a gâché cette seconde matinée. Par la suite, il a retrouvé son rythme et s’est rapproché des meilleurs. C’est encourageant pour la suite de la saison. Dani avait très bien commencé puisqu’il était au coeur de la bataille avec Latvala, Ogier, Loeb et Solberg. Il s’est ensuite déconcentré et a perdu une dizaine de secondes qui l’ont éliminé de la course à la victoire. Il n’a pas fait d’erreur et a ramené la voiture pour son premier rallye avec notre équipe. C’était une épreuve importante pour lui, il l’a réussie !

0
0