Citroën Racing

Jyväskylä verbatim

Jyväskylä verbatim
Par Eurosport

Le 28/07/2010 à 21:03Mis à jour Le 28/07/2010 à 21:29

Voici ce qu'ont dit les protagonistes du championnat du monde WRC avant le Rallye de Finlande, 8e manche de la saison 2010.

Sébastien Loeb (Citroën WRT ) : "Remporter ce rallye me tenait à coeur. Maintenant que j’ai atteint cet objectif, je vois les choses un peu différemment. Cette année, je prendrai le départ en comptant 65 points d’avance sur Mikko Hirvonen. Je pourrai me permettre de gérer un peu, d’autant qu’il reste trois rallyes asphalte à disputer cette saison. Attention, cela ne veut pas dire que je ne chercherai pas à m’imposer ! Mais pour cela, il faudra que je sois en totale confiance. La victoire se joue généralement à quelques secondes. Pour gagner, il faut être en osmose avec sa voiture et ses notes. Il faut pouvoir se lâcher, et aborder chaque virage en ayant l’impression de trop en faire. C’est à ce stade de l’attaque que l’on peut jeter la voiture pour la caler et passer le virage à la perfection. Le rallye ne se gagne pas en sautant haut et loin. Ce qui compte, c’est ce que l’on trouve derrière un saut. Il est essentiel de bien positionner la voiture pour rester dans la trajectoire du virage suivant la réception. Une fois en l’air, on ne peut plus rien corriger ! D’année en année, je peaufine encore et toujours mes notes dans cette optique…"

Sébastien Ogier (Citroën WRT ) : "Contrairement aux précédents rallyes, je vais devoir gérer ma course en pensant aux points pour le Championnat du Monde ‘Constructeurs’. La finalité est un peu différente, mais l’approche est la même. Avec Julien (Ingrassia, son copilote), nous avons préparé cette épreuve avec sérieux et nous ferons de notre mieux. C’est un rallye difficile, avec des vitesses moyennes élevées et des arbres qui ne sont jamais très loin de la route ! Cela fait monter l’adrénaline, mais nous aimons cela. Nous sommes prêts à relever le défi, avec la farouche volonté de nous montrer dignes de la confiance qui nous est accordée."

Mikko Hirvonen (Ford WRT) : "Je suis impatient de défendre ma victoire acquise l'an passé. C'est excitant de défendre sa victoire acquise à domicile. Le format du rallye sur deux jours sera intéressant. Lors des derniers rallyes, la dernière étape contenait peu de kilomètres et le résultat était décidé lors des deux jours précédents. Avec seulement deux étapes cette année, la bataille se poursuivra jusqu'à la dernière spéciale du rallye."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT) : "Il n'y a pas plus excitant que la Finlande. Je suis toujours un peu nerveux avant le départ du rallye. Lorsque j'arrive à l'arrivée de la première spéciale, je me dis toujours 'Wow ! On est allé vite !' Cette année, le rallye est tellement court que je vais devoir être prêt dès les premiers kilomètres. Mais il ne faut pas oublier le facteur endurance car les journées sont longues."

Dani Sordo (Citroën Junior) : "Je vais pouvoir rouler avec moins de pression. Dans cette configuration, ma course ne sera plus dictée par la nécessité absolue de marquer des points pour Citroën au classement des constructeurs. Je vais pouvoir me concentrer sur ma propre course et essayer de me montrer le plus performant possible."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior) : "Nous avons pu reprendre nos marques sur la terre grâce à une bonne séance d’essais. Ces kilomètres sont primordiaux avant un tel rallye. Je vais sans doute profiter de mon expérience du Rallye de Finlande 2009 mais l’écart est si important entre une Super 2000 et une WRC que ce sera comme rouler sur un rallye différent. Je suis impatient d’être au départ. Lorsque j’étais pilote de F1, je n’ai jamais eu la chance de participer à une course à domicile. Je sais que je vais avoir énormément de supporters sur le bord des routes et à l’assistance. Pour moi, c’est le grand moment de la saison !"

0
0