From Official Website

Etape 2 : le film

Etape 2 : le film
Par Eurosport

Le 13/10/2007 à 16:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a remporté 5 des 6 spéciales disputées samedi, en Corse.

ETAPE 2 : Ajaccio / Ajaccio - 6ES (122.94 km)

Départ - Place de Gaulle : 08h00

Assistance - Port CCI (10 minutes) : 08h10

ES7 Carbuccia - Scalella (21.88 km) : LOEB SE DETACHE

Stéphane Prévot, copilote de Chris Atkinson (Subaru WRT) : "Les 5 premiers kilomètres sont sur des routes assez lentes et étroites, généralement en 2e ou en 3 vitesses. Puis, on gagne en vitesse et on arrive sur des endroits très, très étroits, dans deux villages. La surface est la plus sale du rallye et assez bosselée, mais rapide aussi, donc piégeuse. L'arrivée est en montée, sur un bitume neuf."

Scratch de Loeb (Citroën WRT), 2.7 sec plus rapide que Grönholm (Ford WRT). L'avance du leader français passe à 7.5 sec au général.

Accidenté vendredi, Hirvonen (Ford WRT) est reparti en Superally.

Loeb : "J'ai attaqué fort. C'était une spéciale piégeuse, avec beaucoup de terre ramenée sur la route par les pilotes qui me précédaient. Pour attaquer vraiment, il fallait prendre des risques."

Grönholm : "Je pilote sans chrono intermédiaires aujourd'hui, je donne donc le meilleur. Je ne peux faire plus."

Duval, 3e à 4.4 sec : "Mon chrono n'est pas mauvais. La route est plus sinueuse et glissante, c'est mieux pour moi."

Sordo, 6e à 6.2 sec : "C'est très dur de rattraper Grönholm, il est très rapide. On verra.

ES8 Calcatoggio - Plage du Liamone (26.55 km) : GRÖNHOLM SANS REPERES

Stéphane Prévot, copilote de Chris Atkinson (Subaru WRT) : "La route démarre très lentement sur des virages serrés, et on utilise la 2e vitesse au maximum. Les 11 derniers kilomètres sont les mêmes qu'en 2006, tout en descente et avec beaucoup d'adhérence."

3.8 sec d'avance supplémentaires pour Loeb sur Grönholm, ce qui porte le total à 11.3 sec au général.

Loeb : "Nous avons dû conduire très prudemment, car c'était impossible de tenir la voiture en ligne."

Atkinson : "Comme tout le monde, on a glissé partout. On s'est bien amusé."

ES9 Vico - Col St Roch (13.04 km) : LOEB, GRÖNHOLM ET LES AUTRES

Stéphane Prévot, copilote de Chris Atkinson (Subaru WRT) : "La spéciale est nouvelle pour tout le monde. Elle est très étroite et rapides à certains endroits, un peu comme l'ES2/ES5, avec de longs virages qui se rétrécissent avant qu'on s'en aperçoive. La route n'est pas vraiment abrasive mais typiquement corse avec de l'asphalte cassant et bosselé."

Encore 1.3 sec en faveur de Loeb, qui roule avec les partiels de Grönholm, qui ne dispose lui même pas des partiels de Sordo.

Loeb : "Si ça reste sec comme ça cet après-midi, je prendrai des BFGoodrich plus durs."

Grönholm : "Ça va, je ne suis pas loin. Je maintiens la pression sur lui (Loeb). Il doit prendre des risques pour me battre."

Sordo : "Je n'avais pas de grip. J'essaie de rattraper Gronholm [Marcus] mais ce n'est pas possible."

Assistance - Port CCI (30 minutes) : 13h14

ES10 Carbuccia - Scalella (21.88 km) : SORDO S'Y MET

Première victoire en spéciale de Dani Sordo (Citroën WRT), en 14 min 19.7 sec. L'élève dépasse pour une fois le maître car Loeb est 2e. Grönholm 3e à 4.7 sec.

Loeb : "Je regarde les splits de Marcus [Grönholm], toujours derrière pour le moment. Si j'étais dans sa position, peut-être ferais-je la même chose."

Grönholm : "Que puis-je faire ? Je ne pouvais aller plus vite (que Sordo)."

ES11 Calcatoggio - Plage du Liamone (26.55 km) : LOEB EN HARMONIE

On note les difficultés de Duval (Citroën Xsara Kronos), à 29.5 sec, et de son coéquipier Stohl (Citroën Xsara), "perdu" à 12 min 56.6 sec. Stohl a été stoppé quelques 12 minutes dans la spéciale par un problème de pression d'essence.

Duval lâche 29.5 sec. "J'ai eu un problème de bôite de vitesses et de freins. J'ai dû utiliser le levier de commandes classique", explique le Belge.

Chris Atkinson (Subaru), à 18.1 sec, a fait un tête-à-queue en fin de parcours.

Loeb : "Je sens très bien la voiture. J'ai fait un bon choix de pneus et j'ai essayé d'aller plus vite encore."

Grönholm : "Pfff... Impossible d'aller plus vite!"

Latvala : "Je ne peux conduire plus vite sous peine de prendre des risques."

ES12 Vico - Col St Roch (13.04 km) : LA MÊME MAÎTRISE

8e scratch en 12 spéciales pour Loeb (Citroën), qui rentre à Ajaccio avec une avance confortable : 27.5 sec sur Grönholm (Ford WRT).

Loeb : "Ce fût une journée fantastique. J'ai vraiment attaqué pour augmenter mon avance. J'ai maintenant une bonne marge."

Grönholm : "Nous sommes un peu inquiets car nous avons perdu de la puissance moteur. Nous avons eu un soucis de palette de changement de vitesse."

Assistance - Port CCI (45 minutes) : 18h13

Arrivée - Port CCI 18h58

Top 5 à l'issue de l'étape 2 : 1-Loeb (Citroën C4 WRT) en 2h 12 min 20.0 sec, 2-Grönholm (Ford Focus WRT) +27.5 sec, 3-Sordo (Citroën C4 WRT) +54.4 sec, 4-Duval (BEL/Citroën Xsara Kronos) +2 min 01.9 sec, 5-Solberg (NOR/Subaru Impreza WRT) +2 min 25.1 sec

From Official Website

0
0