From Official Website

Loeb garde le cap

Loeb garde le cap
Par Eurosport

Le 15/10/2007 à 08:15Mis à jour

Encore exact au rendez-vous de l'asphalte, Sébastien Loeb (Citroën) a repris deux points à Marcus Grönholm (Ford) en s'imposant à Ajaccio.

Vidéo: La Citroën C4 WRC sur l'asphalte

Cette 13e manche du WRC 2007 aura donc permis au triple champion du monde en titre français de revenir à 4 points du Nordique (100 points contre 104). "Je ne pouvais faire plus que gagner, après ça ne dépend pas de moi", a déclaré le vainqueur de 9 des 15 spéciales au programme. "Je suis content de ce résultat et de ces deux points récupérés au championnat."

Audio: France : Loeb à l'arrivée

La lutte reste âpre et le protégé de Guy Fréquelin dispute bien le championnat le plus indécis de sa carrière depuis 2003. Et son abandon dans le dernier parcours chronométré du Rallye d'Italie -alors qu'il menait largement- fait toujours mal à sa comptabilité. Et puis, il a du s'employer comme rarement pour faire plier le grand Marcus. Jusque là, sur asphalte, l'affaire était presque entendue le samedi midi.

"Marcus a conduit comme un fou"

Audio: France : Fréquelin à l'arrivée

Mais plus que cette avance au soir de la première journée, l'Alsacien de 33 ans avait surtout conservé l'avantage de rouler derrière son rival à l'Ovale bleu, champion du monde 2000-2002. Ce dernier aura opposé un vain contre-feu sur suggestion de son co-plote, Timo Rautiainen, débranchant le des chronos intermédiaires de Loeb. Pour attaquer sans relâche, à la limite de la raison. "Marcus a conduit comme un fou" , a d'ailleurs soufflé Rautiainen.

"On a fait tous les temps devant Marcus, et c'était la priorité" , commentait le Français, samedi soir. "On a 27 sec d'avance au lieu de 4 ce matin, c'est donc beaucoup mieux. On a bien roulé, sans faire de faute. Ce fût une journée quasi parfaite. Marcus roule très fort depuis hier, il a vraiment fallu tout donner". Dimanche fût une formalité, Sordo ayant pour charge de tenter de déstabiliser le pilote de la Focus N.3.

Des terrains incertains vont trancher

Au championnat Constructeurs, la contribution du jeune Ibère, 3e à 44.3 sec, s'en trouve d'ailleurs tout aussi limitée, car Citroën WRT ne peut plus compter que sur des impondérables pour combler ses 32 points de retard sur Ford WRT.

Et les trois rallyes qui demeurent à l'agenda du WRC 2007 n'ont rien de spécialement favorables au Double chevron : il passera par le Japon -plus hivernal que les années passées- avant de revenir en Irlande -une nouveauté- et finir en Grande Bretagne. Si Loeb a gagné au Japon en 2006 et signé deux victoires préparatoires en Eire cette année (Donegal en juin, Cork en septembre), le Pays de Galles s'est toujours refusé à un pilote français...

0
0