Citroën Communication

Ajaccio verbatim

Ajaccio verbatim
Par Eurosport

Le 07/10/2008 à 13:30Mis à jour

Voici ce qu'ont dit pilotes et patrons de teams du championnat du monde WRC avant le Rallye de France, 13e manche 2008.

Dani Sordo (Citroën WRT): "En Corse, me pilotage est moins typé circuit. Cela ne me déplaît pas. Avec d'un côté la falaise et de l'autre le précipice ou le parapet, on ne peut pas couper les virages. Cela ne nous empêche pas de rouler à une allure parfois très élevée. Le 'Tour' est un rallye que j'apprécie, même si, jusqu'à présent, il ne m'a jamais souri. J'espère bien conjurer le sort cette année et y améliorer mes statistiques. En Espagne, durant les trois jours de course, je me suis vraiment 'régalé' au volant de notre C4 WRC. La voiture s'est montrée diabolique d'efficacité et d'une fiabilité exemplaire. J'ai déjà hâte d'être au départ de la première spéciale sur l'île. Comme nous avons pu le constater à Salou, l'adversité sera conséquente. J'ai cependant bien l'intention de réussir à atteindre notre objectif : monter une nouvelle fois sur le podium, afin d'inscrire des points importants pour Citroën dans l'optique du Championnat…"

Mikko Hirvonen (Ford WRT): "Le temps est imprévisible. A un moment, il fait sec puis ensuite il peut pleuvoir. On aura droit qu'à des pneus durs ou tendres - c'est-à-dire des choix pour le sec et pour le mouillé. Le plus important sera de savoir quand il pleuvra pour faire notre choix. Lors de la seconde journée, on devra choisir les pneumatiques trois heures avant le test final et il faudra bien faire attention aux prévisions météo. La Ford marche bien sous une pluie légère mais je ne sais vraiment pas ce que cela donnera sous une pluie battante car je ne me suis rarement senti bien dans ces conditions. Les parcours sont encore plus tournants que les précédentes années et les pistes sont un peu moins bosselées qu'auparavant grâce au resurfaçage. Cela dit, j'adore la Corse car ça fait partie de la tradition."

François Duval (Ford WRT): "Les routes corses sont très sinueuses. C'est donc important pour les pilotes de garder la même agressivité que l'on devait avoir en Espagne afin de ne pas trop s'endormir avec ses nombreux virages. En même temps, il ne faut pas attaquer comme un forcené car les routes sont également très étroites. Mais je sais à quoi m'attendre après les 300 kilomètres que j'ai faits lors d'un test avant de courir en Espagne. C'est un rallye qui me convient bien."

Khalid Al Qassimi (Ford WRT): "Je ne connais pas du tout la Corse. Après l'Espagne, je viens dans le même état d'esprit: donner le maximum. Et comme c'est le dernier rallye sur asphalte, je veux essayer de vraiment progresser sur ce terrain."

Chris Atkinson (Subaru WRT): "Les routes sont plus bosselés et étroites en Corse. Il faut donc en tenir compte et bien les repérer afin d'attaquer un bon moment. La confiance que l'on a eue en Espagne nous servira ici. C'est la deuxième partie d'une suite de rallies très importante pour la fin de saison."

Brice Tirabassi (Subaru WRT): "Je suis presque à la maison en Corse et impatient de faire une performance. C'est une fantastique opportunité pour moi de rouler sur ces routes et je vais en profiter pour attaquer plus fort qu'en Espagne. Je les connais un peu donc je vais pouvoir me libérer."

Jari-Matti Latvala (Ford Stobart): "Je suis très impatient de courir en France après les progrès que nous avons faits en Espagne. J'aime les spéciales corses et surtout leur revêtement car elles vous donnent un meilleur feeling pour attaquer. J'ai fini quatrième l'année passée et j'espère faire un bon résultat. Ma confiance s'améliore de jour en jour et j'espère faire quelque chose sur un rallye amusant si vous trouvez le bon rythme. J'ai trouvé de bons réglages en Espagne et j'espère qu'ils vont me servir." :

Matthew Wilson (Ford Stobart): "Il y a eu quelques spéciales en Espagne où je perdais moins d'une seconde au kilomètre, ce qui est assez encourageant pour ce Tour de Corse. Le grip est bon sur ces routes. C'est aussi bien d'enchaîner les rallies afin de ne pas perdre le rythme. Les réglages sont bons et je suis confiant. Mais il faudra prendre garde au temps qui est très aléatoire dans la région."

0
0