Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 02/10/2010 à 09:10Mis à jour Le 02/10/2010 à 13:09

Voici ce qu'ont déclaré les protagonistes à l'occasion de l'Etape 1 du Rallye de France, vendredi.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, leader) : "Avec un shakedown aussi peu représentatif que celui d'hier, je suis parti plutôt prudemment. Il m'a fallu un peu de temps pour me mettre dans le rythme (ES1). Il y a une telle ferveur. J'avoue ne pas y prêter attention lorsque je suis en spéciale mais aux arrivées, sur le routier et à l'assistance, on ressent vraiment l'engouement des supporters. Le revêtement était radicalement différent. Dans certaines portions, il fallait uniquement limiter la casse. Le début de course se déroule parfaitement mais les pièges sont nombreux et la course est encore très longue. Il faut rester concentré !"

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e à 22.7 sec) : "Le revêtement était radicalement différent (dans la seconde boucle). Dans certaines portions, il fallait uniquement limiter la casse. Le début de course se déroule parfaitement mais les pièges sont nombreux et la course est encore très longue. Il faut rester concentré !"

Sébastien Ogier (Citroën Junior, 3e à 25.6 sec) : "(après le 1ère boucle) Il n'y a que Seb (Loeb) devant nous mais la trajectoire est déjà très polluée. Il faut jouer les équilibristes pour tenir la voiture dans les trajectoires et garder le bon rythme. J'imagine que ce doit être encore pire pour ceux qui passent derrière nous. (après le 2e boucle) Il y avait de la boue partout… Je n'avais jamais roulé dans de telles conditions sur asphalte. Absolument aucun grip ! Nous avons un bon rythme même si Sébastien (Loeb) est vraiment plus rapide. Nous allons continuer à attaquer pour rester sur le podium."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, à 3 min 27.4 sec) : "Ce n'est vraiment pas simple. J'ai peut-être été parfois trop prudent mais nous avons été réguliers. Ces kilomètres sont très importants pour l'expérience. Samedi, il faudra continuer sur ce rythme et essayer de nous rapprocher des temps des meilleurs."

Kaj Lindström (Citroën Junior, copilote de Kimi Räikkönen) : "J'ai rarement vu de telles conditions. Même si nous nous attendions à un revêtement très glissant, nous roulons vraiment sur des portions pleines de boue. Ce n'est pas la meilleure façon de se mettre en confiance mais c'est une nouvelle expérience pour Kimi."

Benoit Nogier (Citroën Junior, team manager) : "Sébastien [Ogier] a profité d'une position favorable pour se mêler à la lutte en tête. C'est plus que satisfaisant de le voir devant Petter Solberg. Il montre qu'il progresse sur asphalte. Si les conditions ont profité à Sébastien, elles ont joué en défaveur de Kimi [Räikkönen]. Il s'est battu sur un terrain qui ressemble davantage à une piste de rallycross un jour de pluie qu'à un circuit ! Malgré ces difficultés, il a montré de grandes qualités aujourd'hui et, surtout, une régularité qui souligne sa progression."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 6e à 1 min 50.8 sec ) : "Chaque virage est une invitation à sortir de la route."

0
0