Ford WRT

Hirvonen complètement relancé

Hirvonen complètement relancé
Par Eurosport

Le 27/09/2011 à 17:56Mis à jour Le 27/09/2011 à 18:04

Vainqueur du dernier rallye en Australie, Mikko Hirvonen (Ford WRT) est revenu à 15 points de Sébastien Loeb (Citroën WRT) en tête du championnat Pilotes. A trois rallyes de la fin de la saison, le Finlandais semble plus motivé que jamais pour devenir champion du monde.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, c'est bien connu. En Australie, début septembre, les mésaventures des pilotes Citroën ont ainsi complètement relancé Mikko Hirvonen (Ford WRT) dans la course au titre. Le Finlandais, désormais 2e du classement général à 15 points de Sébastien Loeb, s'est complètement relancé. A présent, il compte se battre jusqu'au bout pour décrocher sa première couronne mondiale. "Le fait de gagner en Australie m'a enlevé un peu de pression, a reconnu 'Hirvo' qui n'avait plus gagné depuis l'ouverture de la saison en Suède, soit huit rallyes. Nous devons renouveler ce genre de résultat et nous battre pour le titre."

Au Rallye de France ce week-end, Hirvonen ne partira toutefois pas avec les faveurs des pronostics. Mais le Finlandais, accompagné de son équipier Jari-Matti Latvala, a mis toutes les chances de son côté en effectuant quatre jours d'essais la semaine dernière sur le circuit d'Alès, histoire de parfaire sa technique sur asphalte. Pour l'occasion, l'équipe avait convié l'ancien pilote Ford, Markko Märtin, vainqueur des Rallyes de France et d'Espagne 2004, pour livrer ses conseils.

Des conseils que Mikko Hirvonen tentera d'appliquer sur les routes alsaciennes. Seulement 5e l'an passé, le Finlandais devra élever son niveau sur des portions difficiles. "Les spéciales sont bosselées et abrasives par endroit. L'an passé, on pouvait énormément couper dans les virages. Du coup, il y avait beaucoup de boue sur la route. C'était très piégeur, a admis Hirvonen. Lors des reconnaissances, il faut faire attention à bien noter les virages où il est possible de couper et les autres. Par endroit, il vaut mieux ne pas couper pour ne pas risquer la crevaison." Pour limiter les risques, les organisateurs, en accord avec Michelin, ont également décidé de limiter les portions terre présentes sur les spéciales asphalte.

0
0