AFP

WRC - Sébastien Ogier assure son premier titre mondial après la Super Spéciale du Rallye de France

Ogier, le successeur
Par Eurosport

Le 03/10/2013 à 18:56Mis à jour Le 04/10/2013 à 10:07

A Strasbourg, Sébastien Ogier (WV) a assuré le gain de son premier titre de champion du monde des rallyes, jeudi dès la Super Spéciale du Rallye de France à Strasbourg. Le pilote Wolkswagen est le troisième Français sacré après Didier Auriol en 1994 et Sébastien Loeb, nonuple champion en titre entre 2004 et 2012.

Ce week-end, ce sera bien l'heure du passage de témoin. La passation de pouvoir, devenue quasi-inéluctable, deviendra effective à Strasbourg entre Sébastien Loeb, nonuple champion du monde, et son jeune rival, Sébastien Ogier, à l'issue de ce Rallye de France à Strasbourg. Comme un symbole. Dès la Super Spéciale du premier jour de compétition, Ogier a assuré son premier titre de champion du monde avant même la fin de la onzième étape du championnat du monde, en terminant troisième de la spéciale inaugurale du jeudi.

Le pilote de la VW Polo-R ne peut mathématiquement plus être rejoint au classement par le Belge Thierry Neuville, son ultime rival au championnat qui devait remporter la Power Stage pour conserver une chance d'être champion mais qui a échoué en deuxième position. Quel que soit son résultat final, Sébastien O. succèdera donc à Sébastien L. au sommet de la hiérarchie mondiale dominée par les Français sans continuer depuis 2004. C'est le troisième Tricolore de l'histoire du WRC à s'imposer au général après Didier Auriol en 1994 et donc Sébastien Loeb, nonuple champion du monde entre 2004 et 2012.

Si les relations entre les deux hommes se sont normalisées depuis les tensions nées de leur cohabitation houleuse chez Citroën en 2011, le désormais pilote VW ne veut pas s'arrêter à cela : il veut à tout prix décrocher son titre "avec la manière". "Mon objectif est de gagner. Je veux devenir champion du monde avec panache", avait assuré Ogier avant de courir. Ce serait frustrant que Loeb gagne le rallye au moment où je deviens champion du monde. Je ne pense pas mériter ça. A moi de faire en sorte que ce scénario ne se produise pas".

0
0