Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 14/11/2010 à 15:15Mis à jour Le 14/11/2010 à 22:01

Voici ce qu'ont déclaré les protagonistes à l'arrivée du Rallye de Grande Bretagne, dimanche.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, vainqueur) : "(après l'ES17 et l'ES18) Il ne pleut pas, mais les routes sont extrêmement glissantes. J'ai bien roulé dans Resolfen (ES17). Dans Margam (ES18), je pense que Petter [Solberg] était plus rapide, mais il a fait une petite faute et nous avons encore creusé l'écart. Nous comptons maintenant 14 secondes d'avance, mais ce n'est pas suffisant sur ce terrain. Je vais devoir rester offensif jusqu'au bout. (à l'arrivée) Il a fallu se battre d'un bout à l'autre, contre les conditions de route et contre nos adversaires. C'est vrai que Petter [Solberg] m'avait battu dans Margam Park en 2003 et qu'il m'avait ainsi soufflé le titre mondial, mais je n'avais pas de sentiment de revanche. Je savais juste qu'il fallait que je reste sur mes gardes car il est très rapide ici ! C'était un beau rallye et nous avons pris beaucoup de plaisir à bord de la C4 WRC. Comme en Espagne, nous avons pu attaquer et prendre des risques sans avoir la pression d'un championnat à gérer. Cela me tenait à coeur de finir la saison en beauté, pour remercier toute l'équipe et offrir une dernière victoire à la C4."

Olivier Quesnel (Citroën Racing, directeur) : "Nous venons de vivre une saison magnifique, avec un sans-faute de Sébastien Loeb, qui a réalisé un exploit en étant à l'arrivée de toutes les manches sans jamais recourir au SupeRallye. Sébastien Ogier a démontré son potentiel. Au delà de son erreur d'hier, je retiendrai ses deux premières victoires mondiales. Avec dix victoires en treize rallyes, je pense que Citroën Racing a réalisé sa plus belle saison depuis le début de son engagement en championnat du monde. Nous avions un double objectif cette année : continuer à gagner avec la C4 et préparer l'avenir en développant la DS3 WRC. Rendez-vous en Suède pour savoir si nous avons bien travaillé, mais je suis confiant pour 2011."

Petter Solberg (Citroën Solberg, 2e) : "C'est une année fantastique qui s'achève. Ce fut une grosse bagarre. J'ai attaqué fort."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 3e) : "En début d’année, mon objectif était de finir parmi les trois premiers du championnat et je suis donc ravi de mon résultat ! J’ai gagné deux rallyes et je ne m’imaginais pas que la saison se déroulerait de cette façon alors que je tenais le rôle de deuxième pilote dans l’équipe. Dans ce rallye, une crevaison, dont j’étais responsable, a compromis mes chances de victoire. J’étais très déçu après cet incident. Mais toute l’équipe m’a soutenu. Avec Miikka, nous avons travaillé très dur cette année. Je voudrais aussi remercier Mikko pour son soutien et ses encouragements."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 4e) : "J’ai vécu les meilleurs moments de ma carrière au volant de la Ford Focus WRC et je dois avouer que j’étais ému à l’arrivée de la dernière spéciale en pensant que je ne conduirai plus cette voiture. Mais en même temps, je suis impatient d’entamer la prochaine saison avec la nouvelle Ford Fiesta RS WRC. Le prochain championnat s’annonce très excitant avec les nouvelles voitures et je suis prêt à travailler dur pour essayer de me battre à nouveau pour le titre en 2011."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Il a muri progressivement et sa constance dans ses performances a été la clef de sa réussite au championnat. Nous avons évité de lui mettre trop de pression en lui confiant le rôle de deuxième pilote. Cela l’a aidé à progresser. Il a réalisé un travail intelligent et professionnel durant toute la saison."

Dani Sordo (Citroën Junior, 5e) : "Ce fut un rallye vraiment difficile. Les routes étaient très glissantes avec de nombreux changements d’adhérence. J’ai essayé de tenir le rythme des meilleurs mais j’ai perdu un peu de temps lors de la première journée. Par la suite, j’ai essayé de me rapprocher mais j’étais toujours 5e à l’arrivée des spéciales. Je voulais mieux faire pour terminer la saison mais il était difficile de prendre davantage de risques sur des routes aussi glissantes. Les pièges étaient nombreux."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 8e) : "Nous nous attendions à une saison difficile. J’ai fait des erreurs mais j’ai beaucoup appris et je me suis amusé au volant de la Citroën C4 WRC. J’aimerais continuer, c’est ma première option pour 2011."

0
0