From Official Website

Loeb : "Oublier"

Loeb : "Oublier"
Par Eurosport

Le 31/05/2007 à 11:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën C4) veut oublier son abandon italien dès ce week-end, en Grèce. Mais l'épreuve est réputée cassante...

Quel regard vous portez sur votre sortie du rallye de Sardaigne ?

Quel souvenir vous laisse le parcours de l'Acropole 2006 ?

S.L. : Très cassant ! Les années précédentes, lorsque nous allions au nord, vers Lamia, on trouvait des spéciales intéressantes. Nous pouvions attaquer sans trop craindre de détruire la voiture. L'an dernier, à Athènes, les deuxièmes boucles étaient vraiment très dégradées. Cela n'avait rien de plaisant. On nous annonce plus de cent kilomètres nouveaux cette année&hellip J'espère qu'ils seront de bonne qualité.

Vous ne comptez qu'une victoire à l'Acropole, bizarre non ?

S.L. : Ce n'est pas la seule épreuve du calendrier que je n'ai remportée qu'une fois mais il n'est pas faux de dire que l'Acropole n'est pas mon épreuve préférée. Je n'apprécie pas de faire "souffrir" une voiture et c'est souvent le cas en Grèce. A tout moment, il est possible de taper une pierre et d'en rester là. On est souvent obligé de rouler dans les rails laissés par les autres concurrents ce qui nous empêche d'exploiter notre propre trajectoire. J'espère que les solutions adoptées au niveau des suspensions de la C4, pourront nous permettre de nous montrer performants dans le cassant.

0
0