Citroën Communication

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 13/06/2009 à 15:00Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'arrivée de l'étape 2 du Rallye de Grèce, samedi.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, ab.) : "Ça pourrait aller mieux mais physiquement ça va. On peut se dire que c'est l'essentiel. C'est dommage pour la course. On perd gros. Dans la première spéciale ce matin on est sur un plateau rapide. Il y a un droite à fond. Je me retrouve un peu déporté et je rentre sur le gauche un peu trop à l'intérieur. Il y a une grosse pierre que je n'ai pas vu qui nous a envoyés en l'air, nous a arrachés une roue et puis on est parti en tonneau."

    Dani Sordo (Citroën WRT, ab.) : "On a pris une pierre qui était à l'intérieur et qu'on n'avait pas noté. C'est dommage. On était trop fier. On avait une bonne vue sur le rallye. La voiture était très bien. Ça se passait trop bien. Je me sentais vraiment bien je n'attaquais pas trop comme ça si je restais derrière Hirvonen je l'aurais passé demain. Il y avait la possibilité de gagner le rallye."

    Sébastien Ogier (Citroën Junior, 2e à 1:40.1 min) : On va essayer de continuer de la même manière. Ce matin on est parti sur un bon rythme en essayant d'économiser les pneus. On pensait les user beaucoup plus. Finalement, ils ont très bien résisté. Rouler propre c'est quand même efficace. On a fait des bons chronos. Sans parler des autres, j'ai envie de finir ce rallye donc je ne prends pas trop de risques. Voir les autres au bord de la route ça nous toujours un peu plus réfléchir.

    Petter Solberg (Citroën Xsara, 8e à 10:12.1 min) : "J'étais en pleine ligne droite quand soudain, boum ! Quelque chose a cassé. J'étais vraiment à l'attaque, vous savez ? C'est trop bête. C'est vraiment trop bête."

    0
    0