Citroën Communication

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 02/04/2010 à 16:20Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l'Etape 2 du Rallye de Jordanie, vendredi.

Sébastien Loeb ( Citroën , leader) : "Nous avions décidé de ne pas lever le pied, à condition de mettre Latvala à 30 secondes et Solberg à 40 secondes. Nous avons obtenu à peu près ces écarts et nous partirons donc devant samedi, même si je dois encore pas mal balayer la piste".

Dani Sordo ( Citroën , 5e) : "La matinée a été assez difficile. Nous avons perdu un peu de temps dans la première spéciale en ralentissant à l’endroit où Hirvonen s’était arrêté. La suivante était difficile, avec beaucoup de ‘ciels’. Enfin, dans Jordan River, ma voiture survirait beaucoup et j’ai perdu un peu de temps dans un tête-à-queue. Nous allons voir avec l’équipe comment nous pouvons améliorer le comportement de ma C4 WRC. Seb a pris un peu d’avance sur les autres, mais je reste à moins de 15’’ de la deuxième place. Je manque un peu de confiance sur ce rallye, mais je m’applique pour ne pas faire de faute. Nos adversaires ont perdu une voiture aujourd’hui et Citroën tient là une belle occasion de prendre la tête du Championnat du Monde Constructeurs."

Jari - Matti Latvala (Ford WRT, 3e) : "C'est une position parfaite car les deux pilotes devant moi vont nettoyer la route. Aujourd'hui (vendredi), c'était une bonne expérience d'ouvrir la piste, d'avoir ce rôle que personne ne souhaitait, mais je suis heureux que quelqu'un d'autre prenne le relais demain (samedi). J'ai pensé qu'une tactique serait mise en place pour que j'ouvre encore demain, mais cela n'a pas eu lieu. Partir le premier était difficile, mais je m'y attendais et je suis satisfait de ma conduite. Il y avait de nombreux changements de rythme. Ce matin, la route était glissante. Cet après-midi, ça allait dans les zones de freinage, mais sur le bord de la piste, il n'y avait pas de grip du tout. Les ornières étaient étroites et j'ai lutté pour garder la voiture sur la piste. Je sais que la priorité est d'être à l'arrivée, mais parfois, on a besoin de prendre des risques et je veux vraiment gagner ce Rallye de Jordanie. Je vais mettre la pression sur les premières spéciales et je vais voir comment ça évolue."

Malcolm Wilson (Ford, directeur) : "Jari-Matti va s'élancer demain (samedi) dans une excellente position. Il était troisième hier (jeudi) quand il a pris la tête. Il est parfaitement placé pour se battre pour la victoire. L'abandon de Mikko (Hirvonen) est une énorme déception. Je suis vraiment triste pour lui car il était dans une bonne position pour rivaliser aujourd'hui (vendredi)".

Olivier Quesnel ( Citroën , directeur) : " Seb (Loeb) a magnifiquement roulé, récupérant près d'une minute sur Latvala en 138 km. On peut qualifier cela de démonstration".

0
0