Reuters

Loeb et la C4 à bon port

Loeb et la C4 à bon port
Par Eurosport

Le 21/01/2007 à 12:40Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) a enlevé dimanche à Monaco son 4e Rallye de Monte-Carlo. Début de rêve de la C4 : son coéquipier Dani Sordo est 2e.

Sébastien Loeb et Daniel Elena (Citroën C4) ont remporté la 75e édition du Rallye de Monte-Carlo, doyenne des épreuves et 1ère manche du Mondial 2007, dimanche à Monaco, obtenant leur 29e victoire, un nouveau record.

Au terme de la 15e et dernière épreuve chronométrée, une super-spéciale sur le port de Monaco, les triples champions du monde en titre, en tête depuis le départ jeudi soir, ont devancé l'autre C4 de l'Espagnol Dani Sordo et la Ford Focus BP du Finlandais Marcus Grönholm, double champion du monde.

"On partait dans l'inconnue, dans des spéciales nouvelles, avec deux passages de reconnaissances", a relevé "Seb", qui avait troqué cet hiver sa vénérable Xsara contre une C4 toute neuve. "On a commencé de nuit, sur le mouillé : c'était déjà des conditions difficiles, avec une voiture que l'on n'avait jamais utilisé en course. Ça faisait pas mal d'inconnues... Finalement, on a la bonne surprise de voir que la voiture était compétitive d'entrée."

Ford s'est plantée en... prévisions météo

Vainqueur l'an passé en Principauté, alors que le rallye se disputait encore dans l'arrière pays niçois, Marcus Grönholm (Ford Focus WRT) a vite saisi le côté irréalisable du défi. Avant même le début de l'épreuve, en constatant que son paquetage de pneus pour l'asphalte (80), entériné auprès de la Fédération internationale de l'automobile le 12 janvier, était bien trop tendre. Tout ça parce que les prévisionnistes de Ford avaient misé sur une météo bien plus fraîche. "Cela ne ressemblait pas au Rallye de Monte Carlo car la météo était étrange", a regretté le vice-champion du monde 2006. "Cela avait plus l'air d'un rallye asphalte vraiment difficile avec les mauvais pneus."

Atkinson fonce sur le circuit de F1

Avec cette victoire qui reprend la série interrompue à Chypre par quatre forfaits suite à une chute en deux-roues, Sébastien Loeb entre un peu plus dans le légende du WRc puisqu'il égale le record de victoires à Monte-Carlo (4) de Sandro Munari, Walter Röhrl et Tommi Mäkinen. Il l'avait déjà emporté en 2003, 2004 et 2005. Il avait terminé 2e en 2002 et 2006.

L'enjeu de cet ultime parcours de 2.8 km empruntant une partie du circuit du grand prix de Formule 1 était l'obtention de la 4e place finale. En s'adjugeant le scratch, l'Australien Chris Atkinson (Subaru Impreza WRT) l'a ravie au Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Focus BP). 0.8 sec séparaient les deux hommes avant le départ de l'ES15.

On notera la 9e place finale de l'amateur ardéchois Jean-Marie Cuoq (Peugeot 307), double champion de France sur terre en titre.

0
0