Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 27/01/2008 à 22:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'arrivée du Rallye de Monte Carlo, dimanche, à Monaco.

Daniel Elena (Citroën C4 WRT, copilote de Sébastien Loeb, vainqueur) : "C'est super parce que c'est un rallye historique. C'est génial pour Sébastien. C'est une victoire impressionnant, mais c'est juste un rallye et Sébastien y a toujours été très fort. La Suède va être un plus gros test. Maintenant, il pilote pour conquérir son cinquième titre."

Dani Sordo (Citroën C4 WRT, 11e) : "C'est la vie (ndlr : casse d'un turbo samedi). Le rallye est comme ça ; la voiture de Seb ne casse jamais mais je m'en fiche. Nous voulions des points pour le championnat. C'est pas aussi bon qu'espéré. Nous allons oublier ça."

Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT, 2e) : "Nous espérions nous battre pour la victoire, mais nous avons compris que nous n'en étions pas capables après deux spéciales. Je n'ai jamais fait de bon rallye ici, ce podium est donc fantastique et a presque un goût de victoire. Je débute la saison comme je voulais, avec un bon résultat. Nous ne sommes qu'à deux points de Sébastien au championnat, et c'est un bon départ. Je ne savais pas à quoi m'attendre en arrivant (ndlr : il visait la victoire) mais mon plan cette année est de savoir me satisfaire d'une 2e place si je ne peux gagner. Lorsque j'ai accédé à la 2e place (ndlr : à l'abandon de Sordo), j'ai assuré car je n'avais pas de pression derrière. J'étais incertain quant à la façon dont travaillaient les nouveaux Pirelli. Ils étaient bons mais c'est à moi d'être attentif lors de la prise de notes en reconnaissances."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Il y avait beaucoup de pression sur Mikko [Hirvonen] mais il a comblé le vide laissé par Marcus Grönholm et je suis impressionné par le travail qu'il a accompli. Je n'aurais pu demandé plus en termes de résultat. Jari-Matti est sur une courbe d'apprentissage raide mais il a emmagasiné de l'expérience ce week-end et il en tirera les bénéfices plus tard dans la saison".

Mark Deans (Ford Motorsport Europe, directeur) : "Finir le plus célèbre rallye du championnat avec cinq voitures dans le top 10 final est un super résultat pour Ford. Ça montre le niveau auquel nous aspirons pour le reste de la saison".

Chris Atkinson (Subaru Impreza WRT, 3e) : "C'est cool. Aujourd'hui, la pression était énorme. Duval est un gars si rapide, j'ai toujours su que ça allait être rude contre lui. J'ai perdu quelques secondes dans l'ES18 en commettant un demi-tête-à-queue, et après ça j'ai tout lâché. La même chose était arrivée l'an dernier. Mais cette année, je me battais pour un podium. Ça fait quelques années que je n'étais pas monté sur podium (ndlr : Japon 2005). C'est mon premier sur l'asphalte aussi. Il y a beaucoup d'Australiens ici, à Monaco. Je pense que la nuit va être longue..."

Ichiro Kudoh (Subaru, directeur) : "C'est un super résultat pour nous, exactement ce que nous espérions. Petter [Solberg] et Chris [Atkinson] ont très très bien conduit sur ce qui reste un rallye très difficile, et nous utiliserons ce super départ comme un coup de fouet pour l'équipe".

Petter Solberg (Subaru Impreza WRT, 5e) : "5e, c'est mon meilleur résultat ici. Ce week-end a été difficile avec toute cette glace et cette surface glissante. Je suis content de la 3e place de Chris, et aussi pour le team".

François Duval (Ford Focus Stobart, 4e) : "Certaines spéciales étaient complètement nouvelles pour moi, c'est donc super de finir 4e. Pour moi et l'équipe".

0
0