Sordo stop, Loeb encore

Sordo stop, Loeb encore
Par AFP

Le 26/01/2008 à 11:00Mis à jour

Alors 2e, Dani Sordo (Citroën WRT) a renoncé sur un problème moteur, samedi matin. Le leader Sébastien Loeb (Citroën WRT) a achevé la journée avec plus de deux minutes d'avance sur Mikko Hirvonen (Ford WRT).

Sébastien Loeb (Citroën C4) était toujours en tête du 76e Rallye Monte-Carlo samedi soir, après avoir raflé quatre temps scratch sur six au cours de la 3e journée, samedi en Ardèche et en Haute-Loire, et continué à creuser l'écart sur Mikko Hirvonen (Ford Focus). En revanche, Citroën a perdu Dani Sordo, alors 2e, qui s'est arrêté au kilomètre 7 de l'ES11, du côté de Lamastre, à cause d'un turbo cassé émettant une inquiétante fumée blanche. Match nul avec Ford, puisque Jari-Matti Latvala, remonté de la 18e à la 9e place, a terminé sa course dans l'ES12, contre un trottoir en béton qui a plié sa suspension avant.

"Pour nous, c'était une journée parfaite, on a bien géré" , a dit Loeb à son retour à Valence, avant de partir pour Monaco. "En début de journée, les conditions n'étaient pas faciles, il faisait nuit dans la première (ES9), il y avait du brouillard dans la deuxième (ES10) et des plaques de givre par endroits". Dans l'ES9, entre Labatie d'Andaure et Lalouvesc, il faisait d'autant plus nuit que Loeb avait les paupières lourdes. L'Alsacien a horreur de se réveiller à cinq heures du matin et Sordo en a profité pour faire le meilleur temps, son troisième du week-end. Dans l'ES10 puis l'ES13, la belle boucle de Saint-Bonnet-le-Froid, il y avait beaucoup de monde le long des 25 km chronométrés, près de 50.000 personnes selon une journaliste de France Bleu Drôme Ardèche, mais "tout le monde était bien discipliné", a souligné Daniel Elena, le copilote de Loeb.

Hirvonen à deux minutes

Dans l'ES11, le turbo de Sordo a lâché: "C'est pas de chance pour Dani et c'est toujours embêtant d'apprendre que l'autre voiture a un problème, vu que c'est exactement la même. Ils ont contrôlé la nôtre, il n'y a rien d'inquiétant" , a résumé un Loeb très applaudi par les spectateurs tenus à distance derrière des grilles un peu trop dissuasives. "On voit rien, c'est mieux à la télé", a dit une spectatrice déçue de ne pas pouvoir approcher plus près de son héros, auteur de deux temps scratch le matin (ES10, ES11) et deux autres l'après-midi (ES12, ES14). C'est Chris Atkinson (Subaru Impreza), toujours 3e, qui a fait le scratch dans Saint-Bonnet 2 (ES13), apportant une nouvelle preuve de ses progrès. La panne de Sordo, qui repartira dimanche matin pour le plaisir, fait bien les affaires de Ford puisque Hirvonen, sur sa Focus bariolée, pointe désormais à la 2e place, mais à 2 minutes 10 secondes du champion du monde en titre.

"Ce matin en me réveillant, j'espérais bien être deuxième ce soir mais je ne souhaitais pas une panne de Sordo", a dit Hirvonen. "Ici, c'est impossible d'aller chercher Seb, il est vraiment incroyable. Ce que j'ai fait hier me donne plutôt confiance pour les autres rallyes asphalte de la saison", a ajouté le Finlandais. Si le nouveau leader de chez Ford prend huit points dimanche, ce sera un résultat idéal, sur les terres de Loeb, dans la perspective du championnat. Sauf qu'il reste une soixantaine de kilomètres à parcourir avant de rentrer au port de Monaco, dimanche après-midi. "On ne va pas se poser trop de questions, il faut gérer ces deux minutes d'avance et selon les conditions de route on verra bien ce qu'il faut faire. Deux minutes d'avance, c'est bien, ça permet de changer une roue. On pense essayer!", a même plaisanté Loeb.

0
0