From Official Website

Ford, trium ravi

Ford, trium ravi
Par AFP

Le 18/02/2007 à 14:15Mis à jour

Mikko Hirvonen a remporté dimanche le Rallye de Norvège devant deux autres Ford Focus, pilotées par Marcus Grönholm et Henning Solberg.

Le Finlandais Mikko Hirvonen, en tête de bout en bout, a remporté comme un grand le rallye de Norvège, sans jamais être inquiété par son compatriote Marcus Grönholm, et Ford a fait la razzia, plaçant quatre Focus dans le Top 5 dont trois sur le podium.

Hirvonen, 26 ans, a été impérial tout le week-end, devançant finalement Grönholm de 9 secondes 5/10 et l'aîné des frères Solberg, Henning, de 3 minutes 44 secondes et 6/10.

Le lieutenant de Grönholm n'a signé que quatre temps scratch sur 18, soit autant que son chef d'équipe et deux fois moins que Loeb (8), mais ce n'était pas le plus important. Dans le rallye le plus piégeux depuis très longtemps -neige, glace, brouillard, etc.- Hirvonen n'a fait aucune erreur et mérite pleinement cette deuxième grande victoire de sa carrière.

En Australie l'an dernier, pour sa première victoire en WRC, Sébastien Loeb n'était pas là et Grönholm était bêtement sorti de la route le premier jour. C'est donc la première fois que Mikko domine à la régulière les deux caïds du rallye mondial, un moment qu'il attendait depuis longtemps. "Il a bien compris comment ça marche et il commençait déjà à aller très vite sur la terre l'an dernier. Il peut devenir de plus en plus dangereux", prévoit Loeb, 14e sur sa Citroën C4 à cause de deux sorties de route samedi. Le triple champion du monde sait qu'il va devoir se battre toute la saison contre un duo de pilotes Ford aussi performants que complémentaires, le jeune Mikko et le "vieux" Marcus, 39 ans, dont il risque de précipiter la retraite.

Ford fait le break

Vainqueur d'un duel fratricide, Henning Solberg complète le triomphe de Ford en montant sur le podium de son rallye national. Petter, champion du monde 2003, a délibérément levé le pied dimanche -prétextant des clous trop courts- pour assurer quelques points avant de prendre livraison d'une nouvelle Subaru Impreza au Mexique.

C'est la deuxième victoire de Ford cette saison, après celle de Grönholm en Suède la semaine dernière, et le premier triplé du constructeur américain en rallyes depuis celui de Nouvelle-Zélande en 1979. Un joli cadeau pour Malcolm Wilson, le patron de M-Sport qui prépare les Ford en rallye, au lendemain de son anniversaire.

Comme un bonheur n'arrive jamais seul, ce premier rallye de Norvège au calendrier mondial a permis à deux jeunes pilotes de se mettre en valeur: le Finlandais Jari-Matti Latvala, 21 ans, 5e dimanche à Hamar malgré une minute et demie de pénalité vendredi, et le Norvégien Andreas Mikkelsen, 17 ans et 10e, tous deux sur des Ford Focus.

La 14e place de Loeb, une position inhabituelle pour lui, permet quand même à Citroën de ramener un point constructeur de Norvège... contre 18 raflés par Ford. Si l'on ajoute les points marqués en Suède, Ford affiche un ratio de 34 sur 36 possibles en deux rallyes hivernaux, contre 10 seulement pour Citroën. La double faute de Loeb a permis à Ford de faire le break.

Le mot de la fin revient au patron de Citroën Sport, Guy Fréquelin, dont l'autre pilote officiel, le jeune Espagnol Dani Sordo, 23 ans, a terminé 25e : "On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs". A la fin du rallye de Norvège, c'est à la fois une belle image et un bon résumé.

0
0