From Official Website

Sur la route du Rallye de Norvège

Sur la route du Rallye de Norvège
Par Eurosport

Le 12/02/2009 à 15:38Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye de Norvège, la 2e manche du Mondial WRC disputée de vendredi à dimanche, autour de Hamar.

STAT

Sébastien Loeb (Citroën WRT) peut aligner, pour la première fois de sa carrière, trois victoires de rang sur trois surfaces différentes après avoir gagné sur la terre en Grande Bretagne et l'asphalte en Irlande.

ILS ONT DIT

Sébastien Loeb (Citroën WRT) : "Ce rallye avait été particulièrement difficile pour moi (en 2007) à cause de la couche de neige fraîche qui recouvrait la glace vive. J'avais beaucoup de mal à évaluer les changements d'adhérence et je ne m'étais jamais senti à l'aise. J'espère donc qu'il ne neigera pas pendant le week-end et que je pourrai me livrer à fond sur une belle couche de glace lisse ! Dans ces conditions, ma position d'ouvreur sur la route serait plutôt un avantage pour la première journée (…) Comme toujours, nous avons travaillé sur les suspensions et le réglage des différentiels. La C4 WRC est beaucoup plus aboutie qu'en 2007, car nous n'en étions alors qu'au début de son développement."

Mikko Hirvonen (Ford WRT) : "J'ai inscrit des points (six, ndlr) lors de la première manche en Irlande mais maintenant je veux revenir aux affaires sur un rallye et des conditions que j'apprécie. En 2007, les spéciales étaient sympas mais en même temps très difficiles. L'Irlande n'était pas un départ facile à cause des pluies torrentielles et je suis sûr que je serais plus à l'aise sous la neige norvégienne dans laquelle la Focus excelle."

Henning Solberg (Ford Stobart) : "C'est un événement que j'attends avec impatience depuis assez longtemps. Nous avons réalisé une belle course en Irlande et j'ai acquis beaucoup de confiance là-bas. J'espère donc être capable de réaliser un bon résultat sur mon épreuve maison; un top 3 serait très bien. Tout le monde parle de la grande bataille avec Petter Solberg mais je n'ai pas peur de lui."

L'EPREUVE EN BREF

23e édition du Rallye de Norvège - Plaque tournante : Hamar, à 127 km au nord de la capitale Oslo - Surface : routes en terre recouvertes de glace et de neige - Totale des 23 spéciales (12 tracés différents) : 375,04 km - Heure locale = heure française

ETAPE 1, vendredi : 9 ES, 5 différentes (124,16 km)

ETAPE 2, samedi : 8 ES, 4 différentes (124,04 km)

ETAPE 3, dimanche : 6 ES, 3 différentes (126,84 km)

PRINCIPALES DIFFICULTES

Sébastien Loeb juge que "dans l'ensemble, c'est un beau rallye, mais un peu plus lent que la Suède avec beaucoup plus de routes étroites, des changements de direction, des carrefours, qui cassent la vitesse". Il n'en reste pas moins qu' " il y a aussi des endroits très larges, très rapides, qui sont vraiment sympas. Il y a beaucoup plus de changements de rythme."

PNEUMATIQUES

42 pneumatiques Pirelli Sottozero cloutés seront mis à disposition de chaque équipage. Les concurrents peuvent emporter deux roues de secours et le retaillage est interdit.

AUTOS

Les moteurs ont été plombés en Irlande. Ils seront également utilisés à Chypre. Une boite de vitesses, un jeu de différentiels et un turbo de rechange sont autorisés par pilote pour les rallyes de Norvège et de Chypre. Les crémaillères et berceaux seront plombés avant le départ et devront être utilisés à Chypre.

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2009

1-Loeb (FRA/Citroën WRT) 10 pts, 2-Sordo (ESP/Citroën WRT) 8 pts, 3-Hirvonen (FIN/Ford WRT) 6 pts, 4-H.Solberg (NOR/Ford Stobart) 5 pts, 5-Atkinson (AUS/Citroën Junior) 4 pts

LE TOP 4 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2009

1-Citroën WRT 18 pts, 2-Ford WRT 8 pts, 3-Ford Stobart 8 pts, 4-Citroën Junior 5 pts.

0
0