From Official Website

Sur la route de la Nouvelle-Zélande

Sur la route de la Nouvelle-Zélande
Par Eurosport

Le 30/08/2007 à 20:00Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye de Nouvelle-Zélande, 11e manche du championnat du monde, disputée de vendredi à dimanche autour de Hamilton.

STAT

Après dix épreuves, quatre équipes, Ford WRT, Citroën WRT, Subaru WRT et Ford Stobart, ont marqué dans tous les rallyes. Une première dans l'histoire du WRC.

ILS ONT DIT

Marcus Grönholm (Ford Focus BP) : "La perte de la 2e place dans la dernière spéciale en Allemagne a accru ma détermination pour la Nouvelle-Zélande. Ma détermination et concentration sont déjà élevées et je dois les porter encore plus haut pour éviter toute erreur. Ce rallye est assez similaire à la Finlande, sans les sauts. C'est rapide, mais aussi avec des sections lentes, avec plus d'inclinaison dans les courbes. La surface est sympa car douce, sans grosses pierres pouvant causer des dommages. La Focus RS est solide mais ça aide de savoir que les risques de trouver des pierres ni des rochers sur la trajectoire sont quasi inexistant."

Paul Howarth (Subaru WRT, directeur des Opérations) : "En Nouvelle-Zélande, le challenge pour les pilotes est d'inscrire les voitures à un rythme alerte de virage en virage, en tirant parti des inclinaisons. C'est très important d'avoir une voiture qui peut changer de directeur précisément et tenir la trajectoire de façon prévisible. Ceux qui pourrons obtenir un bon rythme et de la confiance seront rapides. Le balayage n'a pas d'effet, mais ça signifie qu'en dehors de la trajectoire, il y a plein de gravette. Bref, si les pilotes ne tirent pas profit des inclinaisons ou font une erreur, ça coûte très cher."

L'EPREUVE EN BREF

37e édition du Rally New-Zealand, la 29e en championnat du monde - Plaque tournante : Hamilton, 4e ville du pays, à 125km au Sud d'Auckland - Surface : terre rapide - Totale des 18 spéciales (17 en 2006) : 353,56 km (358,48 km en 2006) - 11 tracés différents - Décalage horaire : 18h00 en Nouvelle-Zélande=08h00 en France - Parc unique au au Mystery Creek Events Center, à 16 km au sud d'Hamilton

ETAPE 1 Hamilton / Hamilton (127,52 km) vendredi : 5 ES (3 différentes)

ETAPE 2 Hamilton / Hamilton (130,10 km) samedi : 6 ES (Toutes différentes)

ETAPE 3 Hamilton / Hamilton (95,94 km), dimanche : 7 ES (4 différentes)

Châssis-moteurs. L'épreuve couplée au Japon, moteurs, châssis, boîtes de vitesses et différentiels serviront après les rallyes asphaltes de France et d'Espagne. Le système de paire impose aussi une restriction sur les berceaux avant, arrière et les crémaillères. Quatre de chaque (un par voiture et deux de secours) sont autorisés pour la Nouvelle-Zélande et le Japon. Chez Citroën WRT, ils ne sont pas affectés à une C4 WRC en particulier et peuvent donc tourner. Il y a deux boîtes de vitesses disponibles par voitures pour ce rallye et celui du Japon.

NOUVEAU

Epreuve. La date du rallye a été avancée de onze semaines par rapport à 2006. Le parcours reprend à quelques détails le découpage de l'an passé. Certaines spéciales ont juste des noms différents de ceux de l'an passé.

CARACTERISTIQUES

Ce pays qui a offert à la course automobile l'un de ses plus grands noms -Bruce McLaren-, est aussi celui du kiwi, oiseau incapable de voler. Le WRC n'est pas en reste car "Whaanga Coast" est tout simplement la plus belle spéciale de tout le championnat du monde.

L'ensemble est extrêmement plaisant : la terre de cette île du bout du monde est rapide sans être cassante, et les abords des pistes dégagés. Une particularité : les virages inclinés qui s'enchaînent à un rythme soutenu donne aux pilotes la sensation d'un agréable balancier, renforcé par l'ivresse des glissades qu'ils provoquent. Attention toutefois à ne pas sortir des 'rails' qui tracent la trajectoire. Inconvénient pour les premiers en action : les minuscules billes de terre que l'on appelle 'gravette'.

LES 5 DERNIERS VAINQUEURS

2002, 2003 Grönholm (Peugeot 206), 2004 Solberg (Subaru Impreza), 2005 Loeb (Citroën Xsara), 2006 Grönholm (Ford Focus)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2007

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2007

1-Ford WRT 143 pts, 2-Citroën WRT 102 pts, 3-Subaru WRT 53 pts, 4-Ford Stobart 50 pts, 5-Citroën Kronos 35 pts

0
0