Grönholm d'un souffle

Grönholm d'un souffle
Par AFP

Le 02/09/2007 à 11:45Mis à jour

Marcus Grönholm (Ford Focus) a finalement remporté pour la 5e fois le Rallye de Nouvelle-Zélande, dimanche à Hamilton, devant Sébastien Loeb (Citroën C4), pour 0.3 sec. C'est aussi la 5e victoire du Finlandais cette saison.

Audio: Loeb à l'arrivée

Cette bagarre acharnée, indécise, n'a jamais baissé d'intensité tout au long de 353 km chronométrés en 18 spéciales, soit 3 heures et 52 minutes de pilotage à fond absolu pour les deux extra-terrestres du WRC qui pendant trois jours ont creusé des écarts considérables sur leurs rivaux.

Dimanche matin à la première heure, Grönholm avait ouvert le feu en signant le meilleur temps dans l'ES12, pour 1.8 sec, ce qui lui avait permis de reprendre brièvement la tête de la course avec... 0.1 sec d'avance sur le Français au classement général.

Audio: Fréquelin à l'arrivée

Loeb a répliqué aussitôt en faisant le meilleur chrono dans l'ES13, pour 0.6 sec, repassant donc en tête, puis dans l'ES14, pour 2 petites secondes, avant un passage de 15 minutes à l'assistance déplacée de Raglan. Avec encore 50 km chronométrés à parcourir, le suspense restait entier. Et au bout du délire c'est Grönholm qui a raflé la mise.

Hirvonen marque encore

La 3e place sur le podium, comme souvent cette saison, a été prise par le Finlandais Mikko Hirvonen, sur l'autre Ford Focus officielle, à 1 minute 42 secondes de Grönholm. Du coup, Ford accroît encore son avance sur Citroën au championnat du monde des constructeurs, qui passe de 41 à 46 points.

Quant à l'Australien Chris Atkinson (Subaru Impreza), 4e, il est lui aussi venu à bout d'un adversaire coriace, le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus), pour cinq petites secondes. Sur l'autre C4 officielle, l'Espagnol Dani Sordo a d se contenter de la 6e place, à plus de 3 minutes de son leader.

Après ce rallye d'anthologie aux antipodes, le championnat WRC s'octroie une petite pause d'un mois jusqu'au rallye de Catalogne (5-7 octobre) qui marquera le début d'un sprint de cinq rallyes en deux mois. Ce break permettra notamment à Grönholm de faire des essais en Corse, au lieu de se reposer en famille. Le grand Marcus est prêt à tout pour un troisième sacre. Pour égaler Loeb.

0
0