Citroën Communication

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 31/08/2008 à 14:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 3 du Rallye de Nouvelle Zélande, dimanche à Hamilton.

Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur) : "Nous venons de vivre un week-end formidable qui se termine sur un superbe doublé pour Citroën. Le rallye est définitivement une discipline qui offre des sensations extrêmes. On le répète à longueur d'année, mais une course n'est décidément jamais finie avant le podium ! L'ensemble de l'équipe avait bien géré les évènements pour permettre à nos équipages d'aborder ce dimanche dans de bonnes dispositions. Ils ont su en profiter, poussant nos rivaux à la faute. Sébastien [Loeb] et Daniel [Sordo] ont, une nouvelle fois, fait preuve de leur talent et de leur faculté de résistance à la pression. Ce résultat leur permet d'effectuer une bonne opération au championnat Pilotes. La deuxième place de Dani [Sordo] et Marc [Marti] est une juste récompense à leur prestation sur l'ensemble du week-end. Ils n'ont commis aucune faute et ont signé des temps remarquables. L'autre satisfaction de ce rallye est le bon comportement et la fiabilité de nos C4 WRC. Nous accentuons notre avance au championnat Constructeurs, avant des rendez-vous sur asphalte où nous aurons une belle carte à jouer. Enfin, félicitations également à Urmo Aava/Kuldar Sikk pour leur 5e place au volant de la C4 de l'équipe Citroën Sport Technologies".

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "C'est l'une des journées les plus décevantes que nous ayons connues. Alors que nous étions aux deux premières places au départ de la dernière longue spéciale, nous n'imaginions certainement pas nous contenter d'une seule troisième place. Je suis vraiment désolé pour Mikko car il avait réalisé un très bon rallye et confirmé qu'il peut se battre pour la victoire avec Loeb. Mais nos deux pilotes ont tenu une cadence remarquable sur l'ensemble de la course et nous allons continuer de nous battre".

Chris Atkinson (Subaru Impreza WRT, abandon - surchauffe) : "Un rude week-end…, spécialement en raison de notre position de 3e sur la route après la Finldande. C'est dommage d'avoir abandonné aujourd'hui (la seconde fois du week-end après vendredi). Nous testions des éléments de suspension et, au freinage, la voiture a glissé et nous avons touché un talus et endommagé le radiateur".

François Duval (Ford Stobart, abandon - sortie de route) : "C'était un virage en 2e proche de la fin de la, spéciale 17. Nous avons attrapé un peu de gravier et glissé hors de la route. La voiture n'a pas été abimée mais nous sommes restés scotchés, incapables de sortir du fossé. Nous ne prenions aucun risque, c'est une fin malchanceuse. Nous commencions à faire de bons chronos et le feeling s'améliorait de jour en jour après un si long moment sans faire d'épreuve WRC sur la terre".

0
0