Citroën Communication

Mikolajki verbatim

Mikolajki verbatim
Par Eurosport

Le 25/06/2009 à 13:00Mis à jour

Voici ce qu'ont dit pilotes et patrons de teams du championnat du monde WRC avant le Rallye de Pologne, 8e manche 2009.

Sébastien Loeb (Citroën WRT) : "Avec deux passages en reconnaissances, il faut être encore plus concentré lors de la prise de notes. En championnat du monde, chaque terrain a sa spécificité et il faut apprendre à 'lire' la route et ses pièges. Cette application est essentielle pour espérer rallier l'arrivée en bonne position. Moins il y a de notes à corriger en course et mieux c'est ! Lorsque le départ du rallye sera donné, je ferai comme d'habitude : je roulerai comme je le sens et nous verrons bien où nous en sommes par rapport à la concurrence".

Mikko Hirvonen (Ford WRT) : "Les spéciales ont l'air vraiment rapides et très similaires à celles du Rallye de Finlande, mais avec moins de bosses qu'à la maison. Elles sont d'une largeur moyenne et meubles à certains endroits, on pourrait donc les couper dans mes seconds passages. Il y a plu récemment et les prévisions font état d'averses. Dans ce cas, surface sablonneuse pourrait donc rapidement devenir très boueuse. Je sais que je prends de bonnes notes sur les nouvelles spéciales et il sera crucial que ce soit le cas pour pouvoir avoir une chance de gagner. Les bottes de paille devront être exactement au même endroit que lors des reconnaissances car, sur des routes rapides, c'est vital de connaître la position exacte, autrement les notes peuvent être trop rapides ou trop lentes et ça peut pousser à la faute. Après ma victoire en Grèce, je suis de retour dans la course au titre, et les deux prochains rallyes, en Pologne et en Finlande, sont sur de la terre rapide ce qui me convient".

Conrad Rautenbach (Citroën Junior) : "Je ne connais pas la Pologne et encore moins son rallye. J'ai cru comprendre que les routes allaient être rapides. Si le parcours ressemble au Rallye de Finlande, je serais heureux car j'aime ce type de spéciales".

Evgeny Novikov (Citroën Junior) : "C'est un nouveau rallye pour tous les équipages et une nouvelle opportunité intéressante pour nous de montrer notre pointe de vitesse. Je suis impatient d'être au départ pour continuer sur notre lancée".

Sébastien Ogier (Citroën Junior) : "Nos objectifs ne changent pas. Le parcours sera différent en Pologne mais, dans un autre registre, tout aussi difficile. Nous garderons la même stratégie pour emmagasiner toujours plus d'expérience et être a l'arrivée. Nous avons beaucoup appris en Grèce et l'objectif est de faire le même genre de course ici".

0
0