From Official Website

Sur la route du Rallye de Suède

Sur la route du Rallye de Suède
Par Eurosport

Le 09/02/2007 à 05:00Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye de Suède, la 2e manche du Mondial WRC disputée de jeudi à dimanche, autour de Hagfors. Pêle-mêle : les avis de Loeb, Fréquelin et Grönholm, les enjeux pour les mécaniques et les hommes, les horaires, la stat…

CHIFFRE

La liste des 64 engagés ne compte pas moins de neuf Ford Focus RS WRC soit plus de 14% du plateau.

ILS ONT DIT

Sébastien Loeb (Citroën C4 WRT) : "Les pneus cloutés procurent une adhérence qui peut être supérieure à celle que l'on a sur la terre. On va vraiment très, très vite. Il faut beaucoup de concentration et une énorme précision dans les gestes car il est facile de faire une petite erreur. Quand il y a des murs de neige sur les bords des chronos, cela nous donne une petite marge... mais elle reste infime."

Vidéo: La Citroën C4 WRC sur la neige

Guy Fréquelin (Citroën WRT, directeur) : "Compte tenu du peu d'expérience qu'il a sur la neige, Dani [Sordo] ne doit pas essayer de forcer son talent. Il faut absolument qu'il termine sans faire de faute pour être certain de marquer des points."

Marcus Grönholm (Ford Focus WRT) : "C'est vraiment excitant de piloter à fond sur la neige et d'utiliser les bancs de neige pour s'aider dans les virages. Ça sonne bizarre mais le grip est excellent à cause des pneus. Nous avons une adhérence presque aussi bonne sur la neige avec les clous (384 clous maxi par pneu) que sur la terre."

L'EPREUVE EN BREF

56e édition du Rallye de Suède - Plaque tournante : Hagfors, à 85 km au nord de Karlstad - Surface : glace, neige - Totale des 20 spéciales (11 tracés différents) : 342,09 km (349,02 km en 2006) - Heure locale = heure française

ETAPE 1, jeudi et vendredi : 8 ES (113,81 km)

ETAPE 2, samedi : 7 ES (141,96 km)

ETAPE 3, dimanche : 4 ES (86,32 km)

PRINCIPALES DIFFICULTES

Les pneus étroits cloutés sont toujours d'un esthétisme particulier en Suède mais ils restent la meilleure garantie du pouvoir directionnel nécessaire sur la neige et la glace. A plus de 100 km/h dans les forêts de la province du Värmland, le pilotage reste une spécialité bien locale : il faut rouler pendant des années sur cette surface pour en percer tous les secrets, à moins d'avoir le génie d'un Sébastien Loeb, seul vainqueur non-nordique (en 2004) de toute une histoire écrite par des Finlandais, Suédois et Norvégiens.

La technique du braquage-contre-braquage est poussée à ses limites et il faut bien doser ses effets pour faire pivoter l'arrière de la voiture sur les murs de neige en sortie de virages. Le sol peut être vicieux : une neige ou une glace uniforme ne posent aucun problème, mais lorsque le redoux ou l'usure des passages fait ressortir la terre des rails sur la trajectoire, des clous cassent ou se détachent de leurs montures. Le pilote s'accoutume de cette baisse de grip dans les entailles de la route, tant qu'il y reste. Car au moindre écart, la reprise de grip est brutale et déstabilisante.

PNEUMATIQUES

Le quota est de 70 pneus. Les pilotes ne pourront en utiliser que 45 pour la course et le shakedown. La liste des codes barres et de la sculpture ont été donnés le 1er février.

Le règlement impose 60 clous maxi sur 30 cm de bande de roulement, soit 384 clous par pneu. Un clou mesure 2 cm et pèse au plus 4 grammes.

AUTOS

Un moteur doit servir durant trois rallyes depuis cette année. Les blocs utilisés au Monte-Carlo officier à nouveau en Suède et en Norvège, la semaine prochaine. Il y a deux boîtes de vitesses disponibles pour la paire de rallyes constituée par la Suède et la Norvège.

NOUVEAU

Contrairement à l'an passé, les concurrents retournent la soir au parc fermé de Karlstad.

37,2 % de km de spéciales nouvelles. Introduction de la super-spéciale de Karlstad (1,9 km) et de la spéciale de 'Backa', longue de 30,96 km qui reprend à l'envers des parties de celle de 2006.

Citroën Kronos : une deuxième Xsara engagée, pour Daniel Carlsson (SUE). Ford Munchi's : des Focus RS pour Luis Perez Companc et Juan Pablo Raies (ARG). Citroën PH Sport : une Xsara / Pirelli pour Gianluigi Galli (ITA)

LES CINQ DERNIERS VAINQUEURS

2002, 2003 Grönholm (Peugeot 206), 2004 Loeb (Citroën Xsara), 2005 Solberg (Subaru Impreza), 2006 Grönholm (Ford Focus)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2007

1-Loeb (FRA/Citroën WRT) 10 pts, 2-Sordo (ESP//Citroën WRT) 8 pts, 3-Grönholm (FIN/Ford WRT) 6 pts, 4-Atkinson (AUS/Subaru WRT) 5 pts, 5-Hirvonen (FIN/Ford WRT) 4 pts

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2007

1-Citroën WRT 18 pts, 2-Ford WRT 10 pts, 3-Subaru WRT 8 pts, 4-Citroën Kronos 2 pts, 5-Ford Stobart 1 pt

Infos, résultats, classements : suivez en direct sur notre site toutes les spéciales du Rallye de Suède, du 8 au 11 février 2007.

0
0