From Official Website

Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 09/02/2008 à 07:00Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 1 du Rallye de Suède, vendredi.

    Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT, 2e) : "Jari-Matti a conduit superbement et je ne suis pas surpris qu'il soit en tête. En revanche, je suis plus étonné de l'écart qui nous sépare et qui est important. Bien sûr, j'aimerais gagner cette course. Mais je ne prendrai pas de risques insensés pour y parvenir".

    Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Jari-Matti a été impressionnant. Mikko a également réalisé un très bon travail. Sébastien Loeb ayant abandonné, il pense au championnat. J'attends de nos pilotes qu'ils essayent désormais de préserver leurs positions avec l'objectif de marquer un maximum de points pour Ford."

    Sébastien Loeb (Citroën C4 WRT, abandon ES4 - sortie de route) : "Dans une courbe à gauche rapide, j'ai touché le mur de neige intérieur avec l'avant de la voiture. L'inertie nous a envoyé en tête-à-queue. J'ai essayé de corriger la trajectoire, mais nous avons heurté le talus et effectué un tonneau. Bien que retombés sur la route, nous n'avons pu repartir immédiatement à cause d'un souci d'embrayage. C'est une faute de pilotage, sans impact violent et s'il y avait eu une assistance ensuite, nous aurions sans doute pu Continuer. L'équipe (ndlr : quatre mécaniciens) a essayé de réparer tout ce qu'elle pouvait. Cependant, sans protège carter, avec une puissance moteur réduite et un embrayage défectueux, nous avons préféré en rester là pour aujourd'hui. L'échangeur était abîmé et il est impossible d'en avoir un en permanence avec nous ! La réglementation est ainsi faite. C'était à nous de ne pas commettre de faute. C'est très frustrant pour nous et pour Citroën."

    Dani Sordo (Citroën C4 WRT, 18e) : "Je savais que je ne remonterais pas comme ça les cinq minutes de pénalité que nous avons pris avant le départ pour disposer d'un moteur neuf. J'ai donc adopté une cadence qui m'a permis de retrouver mes sensations sur la glace et de vérifier mes notes. Plus en confiance, j'ai ensuite pu attaquer davantage et éprouver de bonnes sensations ce qui est encourageant pour samedi."

    Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur) : "Frustrant, c'est le premier mot qui me vient à l'esprit pour résumer cette journée. Alors que tout se passait remarquablement bien, Sébastien a effectué une petite erreur de pilotage dans un endroit anodin. Cela prouve une fois encore que rien n'est gagné d'avance, que ce sont des équilibristes et que la faute peut survenir n'importe quand. Il repartira samedi en SupeRally. Dani et Marc respectent le tableau de marche que nous avions fixé et je suis satisfait de leur prestation. Il reste deux longues journées et Dani pourrait encore grappiller quelque points Constructeurs."

    0
    0