Ford parade un peu moins

Ford parade un peu moins
Par AFP

Le 10/02/2008 à 07:00Mis à jour

Trois Focus restent en haut du classement en Suède après l'abandon de Henning Solberg (Stobart), samedi matin. Jari-Matti Latvala est rentré en leader à Karlstad devant Mikko Hirvonen (WRT) et Gigi Galli (Stobart).

Latvala avait déjà frôlé la sortie de route vendredi, en attaquant à tout va pour prendre les commandes du rallye. La 13e spéciale (Hagfors 2) lui a porté bonheur et il l'a avoué avec toute l'insouciance de ses 22 ans : "A un endroit, il n'y avait plus du tout de glace, seulement de l'asphalte, alors avec les clous je n'avais aucune adhérence. Je suis sorti très large et dans la chicane qui suivait je suis passé tout droit en tapant dans une botte de paille avec la portière de mon copilote. Heureusement, je n'ai rien cassé".

Galli complète un brelan de Ford qui a longtemps été un carré, jusqu'à la violente sortie de route d'Henning Solberg dans les arbres de l'ES11 (Vargasen 1), façon bûcheron norvégien. Et les intentions de l'Italien sont claires pour dimanche : "Rouler comme un chauffeur routier de chez Stobart", le transporteur irlandais qui l'a embauché dans son écurie de rallye.

Loeb s'en va

Au moment où les trois compères de chez Ford racontaient leurs aventures, Sébastien Loeb embarquait à l'aéroport de Karlstad. Le rallye était terminé, le moteur de sa Citroën C4 ayant chauffé après son tonneau de vendredi. Il avait eu le temps de signer deux temps scratch dans la matinée (ES9, ES11) mais repartait bredouille de son 100e rallye en WRC. "C'était important pour Sébastien de repartir après ce qui s'était passé vendredi, et aussi vis à vis des mécanos qui avaient remis la voiture en état", a résumé Olivier Quesnel, le nouveau patron de Citroën Sport. "Le moteur donnait des signes de faiblesse, donc on n'a pris aucun risque", a ajouté Loeb.

Juste après l'assistance de midi, dans la petite ville d'Hagfors, les motoristes ont livré leur verdict. Grâce à cet abandon, Loeb aura un moteur neuf au Mexique, sans pénalité, et "Citroën y sera très ambitieux pour "Seb" et pour Dani (Sordo), la belle surprise du week-end", a annoncé Quesnel.

Remonté en trois jours de la 60e à la 7e place, le jeune Espagnol a troqué ses cinq minutes de pénalité au départ, pour changement de moteur après le Monte-Carlo, contre trois points pour Citroën au classement des constructeurs, pour l'instant. Il lui reste six spéciales dimanche matin pour faire encore mieux, si l'hécatombe continue devant lui.

"J'ai changé des trucs dans mon pilotage parce qu'en début de rallye j'étais trop lent. Je suis content parce que ça a bien marché" , a dit Sordo, auteur de deux temps scratch samedi (ES10, ES13), comme Loeb. C'était dans la spéciale d'Hagfors qui se terminait sur un circuit de rallycross de plus en plus dégradé, comme les autres spéciales, au fur et à mesure des passages.

Ces conditions n'ont pas découragé le speaker, déchaîné, et les nombreux spectateurs. Le climat se réchauffe, la boue remplace la neige, mais les Suédois aiment toujours autant les rallyes.

0
0