Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 14/02/2010 à 09:08Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l'Etape 2 du Rallye de Suède, samedi à Karlstad.

Mikko Hirvonen (Ford WRT, leader) : "Cela a été une bonne journée. Pour la dernière spéciale (ES16), je n'avais plus un clou et je savais que j'allais perdre un maximum de temps. Mais j'en ai finalement plus gagné que je n'en ai perdu. Je ne sais pas combien de kilomètres il reste avant la fin du rallye. Rien n'est encore fait, mais 16.6 sec, c'est une bonne marge."

Sébastien Loeb ( Citroën WRT, 2e) : "Il faut aller chercher chaque dixième de seconde. Globalement, Mikko est plus rapide dans les spéciales sinueuses, mais je parviens à lui reprendre du temps dans les spéciales rapides. Au final, l'écart reste à peu près stable… J'ai envie de remporter ce rallye et je ne vais rien lâcher. Nous avons commis une erreur Tactique. (dans l'ES14) Mikko, qui avait monté ses deux pneus neufs, nous a collé 8 secondes d'un coup. A mon tour, j'ai changé mes pneus pour Fredriksberg 2, mais la voiture était déséquilibrée et j'ai perdu huit secondes supplémentaires. J'ai réussi à en reprendre six dans Hagfors Sprint 2 (ES16), car Mikko était à son tour en délicatesse avec ses clous. Nous verrons bien dimanche, les conditions de route seront déterminantes. L'écart commence à être important, mais j'essaierai tout de même de jouer la première place."

Dani Sordo ( Citroën WRT, 4e) : "La voiture sous-virait beaucoup dans la première spéciale (ES9), mais j'ai fait un bon temps dans la suivante. Malheureusement, j'ai perdu du temps dans la spéciale de Fredriksberg. Je suis arrivé un peu vite dans une courbe et je suis parti dans un 360° qui n'a pas eu d'autre conséquence que la perte de l'aileron arrière. Nous sommes maintenant décrochés des deux premiers, mais je dois surveiller Jari-Matti Latvala pour conserver la troisième place."

Sébastien Ogier ( Citroën Junior, 5e) : "Il ne manquait pas grand-chose pour réussir un joli coup (ndlr : il avait monté comme Loeb des pneus neufs à l'avant dans l'ES15) mais les pneus arrière n’ont pas suffisamment résisté. Nous conservons notre position, c’est le principal et il faut continuer dimanche. Ce serait un très bon résultat pour notre première participation en Suède."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 47e) : "J'ai encore et toujours besoin de comprendre ce que je dois améliorer dans mon pilotage. Nous suivons les temps intermédiaires pour nous situer par rapport aux autres pilotes. C'est bon pour l'expérience. Je suis satisfait du déroulement de la journée."

Cédric Mazenq (Citroën Junior, ingénieur de Kimi Räikkönen) : "Kimi commence à avoir de bonnes sensations avec la Citroën C4 WRC. Il réussit à se rapprocher des temps de pilotes bien expérimentés en WRC. Kimi est convaincu que 80% du temps qu'il peut gagner doit venir de son propre pilotage. Il suit le cheminement normal d'un pilote qui découvre la discipline."

0
0