Ford WRT

Latvala : "Très facile de se retrouver bloqué"

Latvala : "Très facile de se retrouver bloqué"
Par Eurosport

Le 11/02/2012 à 09:32Mis à jour Le 11/02/2012 à 12:03

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes lors de l'Etape 1 du Rallye de Suède, vendredi.

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, leader en 1 h 23 min 50.8 sec) : "La journée s'est très bien déroulée. J'ai commis quelques erreurs ce matin et ma voiture survirait un peu mais cela s'est amélioré au fil de la journée. L'étape 1 était la plus dure pour les pneumatiques mais l'adhérence restait bonne cette après-midi. Samedi, je vais devoir continuer d'attaquer mais il faudra faire attention à ne pas trop flirter avec les murs de neige où il est très facile de se retrouver bloqué."

Petter Solberg (Ford WRT, 3e à 18.6 sec) : "L'après-midi a été parfait. J'avais choisi de reporter le changement de mes pneumatiques. Cela m'a fait perdre un peu de temps dans l'ES7 qui était assez courte mais l'option s'est avérée payante dans les deux épreuves suivantes. J'ai également ajusté la hauteur de suspension et assoupli les amortisseurs avant la dernière longue spéciale. Je dispute seulement mon deuxième rallye avec la Fiesta. Je ne pensais pas que je m'adapterais aussi vite à la voiture sur la neige et la glace."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Notre stratégie concernant les ordres de départ a parfaitement fonctionné et nos deux pilotes ont à l'évidence tenu un très bon rythme. Petter a mis à profit son expérience en gérant avec brio l'usure de ses pneus avec pour résultat une remarquable victoire en spéciale en fin de journée accompagnée d'une place sur le podium provisoire. Jari-Matti a constamment été rapide. Nous avons prévu de modifier légèrement les réglages de suspension de sa voiture pour samedi."

Hirvonen (Citroën WRT, 2e à 16.8 sec), après l'ES5 : "C’est un bon début, même si je pense que je peux aller encore plus vite. Je manque encore un peu d’assurance sur les freinages."

après l'ES9 : "La voiture glissait tellement que je ne pouvais pas attaquer . Nous avons été si proches aujourd’hui que c’est frustrant de lâcher autant de temps (22.0 sec dans l'ES9). Rien n’est joué, je vais attaquer samedi pour essayer de remonter sur Jari-Matti."

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 7e à 2 min 08.9 sec), après l'ES2 : "Nous avons pointé une minute en retard car l’équipe avait du procéder à des changements de réglages à la dernière minute. C’est forcément dommage car les écarts sont toujours très serrés ici."

après l'ES7 : "Je me suis fait surprendre en arrivant un peu trop en travers dans un virage à gauche qui conditionnait une épingle à droite. Je n’ai pas réussi à faire tourner la voiture et elle a été se planter dans le mur de neige. Les spectateurs sont venus nous pousser, mais nous avons perdu près de deux minutes. La bagarre pour une place sur le podium est terminée, il nous faut maintenant rouler pour rallier l’arrivée et marquer un maximum de points."

Thierry Neuville (Citroën PH, 15e à 4 min 37.4 sec) : "Je pense que j'ai bien fait. Dans mon pilotage, j'ai appris pas mal de chose. Moi comme Nicolas car pour le copilote aussi ça va très très vite. On va essayer de continuer notre apprentissage samedi."

Yves Matton (Citroën WRT, directeur) : "Dans la dernière, on a perdu plus de clous et ça a fait un gros écart (+22.0 sec pour Hirvonen). Le rallye ne se jouera pas que sur la vitesse pure, nous avons vu dans la dernière spéciale à quel point la gestion des pneumatiques est primordiale. Mikko pense qu’il peut aller chercher la victoire et nous serons derrière lui samedi. Thierry Neuville a réalisé la journée que nous attendions de lui ; il apprend petit à petit et nous avons vu qu’il est en mesure de hausser le rythme quand le terrain est un peu plus facile."

0
0