Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 17/04/2010 à 07:54Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l'Etape 1 du Rallye de Turquie, vendredi.

Sébastien Ogier (Citroën Junior, leader) : "Nous avons toujours été dans le bon wagon aujourd'hui. Ce matin, j'ai essayé de ne pas prendre de risques inutiles. Lors de la seconde boucle, j'ai tenté de creuser un peu l'écart mais nous nous sommes fait une frayeur sur une bosse dans l'ES8. Samedi, nous allons faire face à des spéciales mixte terre / asphalte. Nous verrons quelle incidence a notre position de départ sur notre compétitivité."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, 8e) : "Je suis satisfait de la vitesse que nous avons pu atteindre à la fin de cette deuxième boucle. Nous progressons beaucoup sur la prise de notes. Ce matin, nous n'avons apporté que quelques corrections sur l'ensemble de la boucle. Je suis de plus en plus en confiance et ça se traduit par une réduction de l'écart sur les pilotes de pointe. Nous allons essayer de conserver ce rythme samedi."

Benoit Nogier (Citroën Junior, team manager) : "C'est la première fois que le Citroën Junior Team occupe la première place à la fin d'une journée. Sébastien [Ogier] a fait une journée parfaite. Il a attaqué très fort et se retrouve premier ce soir. Il ne pouvait pas faire mieux. Kimi [Räikkönen] a conservé le rythme sur lequel il avait terminé le Rallye de Jordanie. Il est en bagarre avec d'autres pilotes et progresse continuellement. Nos pilotes étaient en outre satisfaits de leurs voitures. Il faut continuer !"

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e) : "Ce qui me réjouit plus que tout, c'est d'être très à l'aise avec la voiture. Les spéciales sont belles, très rapides et un peu moins cassantes que ce que nous pensions. Je pense que tout le monde a roulé très vite ce matin, même si nous avons une marge de progression sur ces spéciales que nous découvrons en course. J'avais dit que je voulais avant tout me faire plaisir au volant sur ce rallye. Pour l'instant c'est réussi ! Les conditions étaient similaires à celles de ce matin et nous avons bien roulé. Tout s'est bien passé aujourd'hui, je suis très satisfait de cette deuxième position. Comme tous mes adversaires, je redoute l'étape de demain, et notamment la longue spéciale de Riva, qui sera très cassante."

Sébastien Loeb (Citroën WRT, 5e) : "J'ai perdu plus de temps qu'au premier tour, je ne sais pas dire si cela vient de moi ou de la fine couche de poussière que nous avons du nettoyer pour nos poursuivants. En tous cas, je ne pouvais pas aller plus vite. Nous aurons une bonne position de départ pour la deuxième journée, mais c'est loin d'être gagné. Par exemple, nous avons quarante kilomètres de spéciales sur asphalte où il vaudrait mieux ouvrir la route ! Je reste optimiste sur mes chances de victoire et je vais continuer à attaquer samedi."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 3e) : "Cette étape s'est bien déroulée dans l'ensemble et je suis satisfait de mon classement. J'ignore si le fait d'ouvrir la route sera gênant ou pas samedi mais troisième est une bonne position. Tout reste possible car les écarts sont faibles entre les leaders. Ce matin, les routes étaient jonchées de pierres et les pneus Pirelli ont été remarquables dans ces conditions. Les vitesses étaient tellement élevées que chaque choc contre une pierre faisait craindre une crevaison, mais cela ne s'est jamais produit."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 6e) : "J'ai perdu le rythme après les deux premières spéciales et je n'ai plus conduit aussi bien que je l'aurais voulu. Il y avait beaucoup de pierres et de rochers, même dans les zones de freinages. De nombreux pilotes y ont connu des problèmes et je suis volontairement resté prudent. Mais peut-être y ai-je trop pensé. Cela s'est mieux passé cet après-midi et j'étais plus satisfait de mes performances. J'ai perdu au total plus de temps que je l'espérais mais je reste bien placé pour attaquer la seconde étape qui s'annonce dure. La plupart des spéciales comporteront à la fois des portions d'asphalte et de terre et il sera sans doute difficile de trouver le bon rythme. La gestion des pneus sur ce revêtement abrasif pourrait s'avérer importante si la température est un peu plus élevée que prévu, comme cela a été le cas aujourd'hui."

0
0