Sur la route du Rallye du Mexique

Sur la route du Rallye du Mexique
Par Eurosport

Le 29/02/2008 à 18:00Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye du Mexique, la 3e manche du Mondial WRC disputée de vendredi à dimanche, autour de León. Pêle-mêle : les avis de Hirvonen, Loeb et Latvala, les enjeux pour les mécaniques et les hommes, les horaires, la stat..

STAT

100e participation en Mondial de Toni Gardemeister, engagé sur une Suzuki WRT.

ILS ONT DIT

Sébastien Loeb (Citroën C4 WRT) : "Lorsqu'on fait une faute et que l'on concède des points, il est normal de ressentir une certaine pression au départ de la course suivante. Je pense donc que ce sera un peu le cas au Mexique, qui n'est pas une manche facile. Les spéciales sont assez variées avec des portions très larges et roulantes, et d'autres plus sinueuses et lentes. Le paramètre "pneumatiques" aura une grande importance. Si, jusqu'à l'an passé, la terre compacte des spéciales offrait un grip intéressant, qu'en sera-t-il cette année avec les Pirelli ? Et la suppression des mousses anti-crevaisons entraînera-t-elle plus de crevaisons ? Je me dois d'en tenir compte dans mon pilotage que je modifie déjà en conséquence suite à la baisse de puissance de nos moteurs en altitude. Nous savons que la C4 WRC est compétitive au Mexique puisque nous avions gagné l'an dernier et que nous avons bien travaillé avec toute l'équipe depuis. Toutefois, j'aborde le rendez-vous avec prudence car nous ne devons pas trop laisser grandir l'écart avec nos adversaires".

L'EPREUVE EN BREF

5e édition WRC du Rallye du Mexique - Plaque tournante : León, à 350 km au Nord ouest de Mexico - Décalage horaire : 09h00 locales=16h00 en France - Surfaces : terre rapide - Totale des spéciales (20 dont 10 tracés différents) : 353,75 km (366,06 km en 2007) - Parc d'assistance au Poliforum Expo Center de León, le seul entièrement couvert du championnat et équipé de l'air conditionné.

ETAPE 1 León/León (135,74 km), vendredi : 8 ES, avec 2 Super spéciales

ETAPE 2 León/León (157,32 km), samedi : 8 ES, avec 2 Super spéciales

ETAPE 3 León/León (353,75 km), dimanche : 4 ES dont 1 Super spéciale

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES

L'altitude moyenne très élevée (2300 mètres) induit une baisse de la pression atmosphérique et donc une perte de puissance, d'environ 23%. Aucun chrono n'est disputé en dessous 1 800 mètres. "Ortega" (ES2/5) monte même jusqu'à 2700 mètres, ce qui en fait le sommet du championnat.

PNEUMATIQUES

Un seul type disponible, le "Scorpion WRC Hard". Les trains sont attribués par tirage au sort. Retaillage interdit. 36 pneus à disposition pour le shakedown et la course. Il est obligatoire de toujours monter des pneus neufs au départ de chaque groupe de spéciales. Enfin, il est possible d'emporter deux roues de secours.

NOUVEAU

Agenda : le rallye se déroule une semaine plus tôt qu'en 2007. Parcours : seules l'ES2 (dupliquée en ES5) et l'ES3 (reprise en ES6), changent par rapport à 2007. Elles sont rallongées respectivement de 3,3 km et 5,7 km.

Citroën WRT : moteur neuf pour Sébastien Loeb après l'abandon en Suède, sans pénalité de temps. Ford Stobart : l'équipe a nominé Mathieu Wilson pour marquer des points Constructeurs. Citroën PH : Conrad Rautenbach (ZIM) roule en C4 et non plus en Xsara.

PRECEDENTS VAINQUEURS

2004 Märtin (Ford Focus WRT), 2005 Solberg (Subaru Impreza WRT), 2006 Loeb (Citroen Xsara Kronos), 2007 Loeb (Citroen C4 WRT)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2008

1-Hirvonen (FIN/Ford WRT) 16 pts, 2-Latvala (FIN/Ford WRT) 10 pts, 3-Loeb (FRA/Citroën WRT) 10 pts, 4-Galli (ITA/Ford STobart) 9 pts, 5-Solberg (NOR/Subaru WRT) 9 pts

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2008

1-Ford WRT 26 pts, 2-Subaru WRT 16 pts, 3-Ford Stobart 16 pts, 4-Citroën WRT 15 pts, 5-Suzuki WRT 5 pts

0
0